Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 18:13

Et voilà. 2007 se termine. Je ne vais pas faire mon original et faire semblant de ne rien voir passer, voici un bilan rapide de mes coups de cœurs pour cette année qui a été particulièrement faste.

 

Commençons par le polar, bien entendu.

 

L’année 2007 fut riche en découvertes, premiers romans d’auteurs jusque là inconnus les plus marquants furent :

 
  • Manhattan Grand angle de Shannon Burke (série noire), itinéraire absolument bouleversant d’un infirmier de nuit photographe à Manhattan.
 
 
 
  • L’envol du faucon vert d’Amid Lartane (métailié), réquisitoire rageur et désespéré contre la corruption et la violence à Alger.
 
  • Les allongés de Charlie Williams (série noire), chronique hilarante et très noire d’une petite ville anglaise.
 
  • New Thing de Wu Ming 1 (Métailié) dont j’ai parlé dans ce blog.
 
 

L’année fut également riche en confirmations, les grands auteurs de polar ont été à la hauteur de leur réputation avec :

 
 
  • Les morts perdent toujours leur chaussure, second roman traduit de l’argentin Raul Argemi (rivages noir), excellent polar patagon mettant en scène d’anciens guérilleros qui reprennent du service.
 
 
 

Ground XO d’Hannelore Cayre (métailié) dont j’ai parlé dans ce blog.

 
  • Cruelles natures de Pascal Dessaint (rivages thriller), qui quitte momentanément Toulouse pour les étangs de la Brenne, et retrouve un ton très noir proche de ses premiers romans.
 
 
  • Personne ne regarde de Davis Grubb (rivages noire), nouvelles de l’auteur de La nuit du chasseur, qui montre dans ce recueil qu’il était aussi à l’aise dans le texte court que dans son immense roman.
 
 
 
 
 
 
 
  • Le sauveur de Jo Nesbo (série noire) le dernier paru de la série Harry Hole, aussi indispensable que les précédents.
 
 
  • Réveillez le Président ! de Jean-Hugue Oppel (rivages thriller), thriller à la fois effrayant et souriant, le grand JH ne pouvant jamais s’empêcher de placer un bon mot, et de se moquer de nos soit-disant grands hommes (à ce propos, il va avoir du boulot pendant 5 ans !)
 
  • Soleil noir de Patrick Pécherot (série noire) dont j’ai parlé dans ce blog.
 
  • Drama City de George Pelecanos (seuil) où il continue, avec le même talent, sa chronique des quartiers noirs de Washington DC.
 
  • De soie et de sang de Xiaolong Qiu (Liana Levy), suite des enquêtes de l’inspecteur Chan de la police de Shanghai, toujours passionnant.
 
  • Delicious de Mark Haskell Smith (rivages thriller) dont j’ai parlé dans ce blog.
 
  • Moi, Fatty de Jerry Stahl (rivages thriller) dont j’ai parlé dans ce blog.
 
  • Les travers du docteur Porc de Tran Nuth (Picquier), suite de l’excellentissime série commencée à quatre mains par les sœurs Tran Nuth, poursuivie avec autant de bonheur par l’une d’elle, sans la Mandarin Tân, mais avec l’immonde Docteur Porc. Suspense, érudition et humour assurés.
 
  • Un hiver de glace de Daniel Woodrell (rivages thriller) dont j’ai parlé dans ce blog.
 

Pour compléter le panorama polar, il faudrait ajouter les excellentes rééditions de folio (Jim Thompson et James Hadley Chase entre autres) de rivages (avec d’indispensables Donald Westlake), et le superbe recueil consacré à Ed Cercueil et Fossoyeur de Chester Himes chez Quarto Gallimard que le père Noël a mis dans mes petits souliers ! Ajouter également d’autres excellents polars dont j’ai causé dans ce blog, mais que je trouve un peu en retrait par rapport à la liste ci-dessus qui concerne mais coups de cœur.

 

Il y eu également quelques bouquins publiés en blanche. Accaparé par le polar, j’en ai laissé passer l’essentiel, mais Pandore au Congo d’Albert Sanchez Piñol, Callisto de Torsten Krol et Le bestial serviteur du pasteur Huuskonen d’Arto Paasilinna m’ont également emballé. J’en ai causé ici, et je m’aperçois, sans grande surprise, qu’ils pourraient très bien être classé parmi les roman noirs de la première liste.

 

Un petit tour du côté de la SF pour terminer.

 
  • Séparation de Jean-Claude Dunyach (l’Atalante), est indispensable, comme tous les recueils de nouvelles de cet auteur qui est, à mon humble avis, l’un des meilleurs écrivains de textes courts français, tous styles confondus. Ce sixième recueil ne fait pas exception.
 
  • Le régiment monstrueux de Terry Pratchett (l’Atalante). Dans la série du Disque Monde, tout, ou presque est génial. Celui-là comme les autres.
 
 
  • Un sale boulot de Christopher Moore (Calman Lévy) dont j’ai parlé dans ce blog.
 

Voilà, il ne reste plus qu’à espérer que 2008 sera aussi riche. Bonne année à tous. Elle commencera ici avec Les lames du cardinal de Pierre Pevel (réjouissant), et Toute humanité mise à part d’Emmanuelle Urien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère
commenter cet article

commentaires

Florinette 02/01/2008 18:43

C'est un bien beau bilan, j'ai pu voir que j'en avais déjà noté suite à tes articles et d'autres que je viens de rajouter ! ;-)
Bonne soirée !

Jean-Marc Laherrère 02/01/2008 19:24

A tous les quatre merci, et excellente année. Le peu que je sais des programmes à venir laisse présager une très bonne année 2008, au moins en littérature.

fashoin victim 01/01/2008 23:12

Bonne année à toi! En espérant que j'aurai autant de titres à noter chez toi que cette année! Merci pour toutes ces découvertes...

Gachucha 01/01/2008 10:32

Bonne année à toi aussi, avec de belles découvertes lectures en 2008...

michel 31/12/2007 19:40

Bonnes et heureuse année à toi aussi et tout plein de lectures...

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact