Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 21:52

Un recueil court, noir, sans sucre d’Emmanuelle Urien.

 

13 personnages, en marge, maltraités, mal dans leur peau … beaucoup de femmes, quelques hommes et même un gamin. Beaucoup de détresses ordinaires, quelques destins extraordinaires. Le désarroi face à la maladie, la folie … et la mort.

 

13 nouvelles noires, folles, grinçantes, méchantes, affolantes, drôles.

 

13 points de vues, narrations, plongées dans l’humanité, plus ou moins perturbée, d’un personnage.

 

Mais encore et surtout, 13 petites noires, étincelantes, fignolées, ficelées, façonnées à la perfection.

 

Un recueil qui porte très bien son titre. Pas de flotte pour allonger la sauce. Pas de lavasse. Que du noir, du ristretto. Intense, parfumé, savoureux, amer, concentré. A déguster sans modération, sauf pour ceux que le noir empêche de dormir …

 

Je sais bien que c’est un peu court, mais il me semble difficile d’en parler davantage quelques jours après avoir écrit sur Toute humanité mise à part. Je pourrais répéter ici tout le bien que j’en disais alors, quasiment mot pour mot. Les histoires sont différentes, les qualités d’écriture et d'émotion sont les mêmes.

 

Emmanuelle Urien / Court, noir, sans sucre (L’être minuscule, 2005)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Polars français
commenter cet article

commentaires

Florinette 26/01/2008 12:03

Je partage entièrement ton avis sur ce livre aux nouvelles grinçantes !

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact