Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 20:05

Je continue avec les tomes 8 et 9 du trône de fer, avant de faire une pause de quelques mois …

C’est bien entendu toujours aussi passionnant. Un détail que j’avais oublié de mentionner dans ma chronique précédente.

Ceux qui se lancent dans la lecture de la série doivent laisser de côté toutes leurs certitudes. George Martin n’épargne pas son lecteur : les scènes de bataille ne sont pas grandioses, elles sont atroces, la misère qui frappe les pauvres bougres qui se trouvent au mauvais endroit est terrible, et les endroits crades et sinistres sont vraiment crades et sinistres.

Mais il n’épargne pas davantage ses personnages principaux. Ce n’est pas parce qu’il semble avoir de la sympathie pour un personnage que celui-ci ira forcément au bout de la saga. Méfiance si vous vous attachez trop à l’un ou l’autre, cela ne les mettra pas à l’abri d’une mort parfois atroce. Au premier, il faut avouer que ça surprend, on n’a pas l’habitude, quand on lit de la fantazy, de voir l’un des héros se faire dézinguer dès les premiers volumes. Ben là oui. Ca arrive, et plusieurs fois.

Bien entendu il en surgit d’autres, qui prennent les places vacantes. Mais on n’est pas ici dans la fantazy gentille où les bons survivent à tout, même quand ils semblent moribonds. Ici, tout le monde est mortel. Voilà qui rajoute encore un peu de piquant à une série qui n’en manque pas.

George R. R. Martin / Les noces pourpres, et la loi du régicide (J’ai Lu, 2004).

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans SF - Fantastique et Fantasy
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact