Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2008 6 19 /04 /avril /2008 21:17

« Je vais de ce pas (disons, d’un pas prochain) aller m’acheter l’album It’s allright with me enregistré par ces musiciens. »

Ainsi se concluait mon billet enthousiaste sur le concert donné par Sara Lazarus et le Gipsy project de Biréli Lagrène. C’est fait. Je l’ai écouté.

Le résultat est à la fois décevant et rassurant.


Décevant car, si Sara Lazarus reste dans cet enregistrement une superbe chanteuse, fine, toute en nuance et précision, au swing entraînant, si Biréli Lagrène y est aussi virtuose et musical, si bien entendu (et c’est la moindre des choses à ce niveau) tous les morceaux sont parfaitement en place, il manque au disque la complicité, la folie, l’inventivité de certains échanges auxquels nous avons eu droit en concert. Parfaitement huilé le disque ronronne un tout petit peu.

Rassurant parce que cela montre, un fois de plus, que le jazz est une musique vivante faite pour être vue et écoutée en concert ! Vive la scène, qui permet ce que les prises studios interdisent souvent : la réactivité, l’échange entre musiciens, l’improvisation, la magie d’un soir où les musiciens se trouvent parfaitement, s’interrogent, se répondent, se provoquent, se soutiennent. Vive la scène où, quand par une sorte d’alchimie, un groupe devient une entité mystérieuse et miraculeuse bien plus « grande » que la somme de ses membres.

Sara Lazarus : Chant
Biréli Lagrène : Guitare
Hono Winterstein : Guitare rythmique
Diego Imbert : Contrebasse
André Ceccarelli : Batterie

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Spectacles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact