Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 13:40

Dernier billet de l’année, mais pas pour vous parler d’un polar (je suis immergé dans la SF époustouflante de Iain Banks, ce sera pour l’an prochain).

Non, je rentre juste de Paname où je suis allé faire le provincial en balade, et j’en ai profité pour aller voir deux superbes expos.

GenesisLa première, malheureusement pour vous, ne dure que jusqu’à dimanche. Il s’agit de Genesis de l’immense photographe brésilien Sabatiao Salgado. Si vous avez le courage de faire plus d’une heure de queue (chose que j’ai faite deux fois en cinq jours …), vous pourrez voir 250 tirages somptueux de celui qui reste le dernier grand du photo reportage en noir et blanc.

De l’Antarctique à la Laponie, de la Papouasie au Pantanal brésilien, de l’ouest américain à la Patagonie, des paysages incroyables, des animaux et des gens qui vivent dans les derniers bastions de la planètes où Google, Apple, Toyota et autres Windows n’ont pas encore mis les pieds.

J’ai lu ici ou là que gnagnagna, Salgado fait de trop belles photos, qu’il fait de l’ethnologie de café du commerce, que ses photos sont trop léchées, trop travaillées et gnagnagna, et gnagnagna. C’est vrai que, depuis longtemps déjà, il photographie les pauvres, ceux qui ont tout perdu, ceux qui ont des boulots éreintants, les rescapés, et aujourd’hui les derniers peuples non modernisés comme s’il étaient des stars dignes des studios Harcourt. Et alors. Ils n’ont pas droit eux à un cadrage bien foutu, à une lumière magnifique ? C’est réservé aux liftés ? Aux maquillés ? Aux connus ? Ben non. Avec Salgado tout le monde y a droit. Et c’est beau et digne. Et merde aux « artistes » qui ne jurent que par la photo floue et crapoteuse.

Vive Salgado. Il y a bien entendu aussi un bouquin. Cher (50 €). Mais bon, plus de 500 pages de tirages magnifiques cela coûte. Et c’est un sacré cadeau à se faire offrir.

asterix

Grand écart pour le deuxième expo. De tout temps on les potes se sont déchirés : Stones ou Beatles, AC/DC ou Police, Rugby ou foot … Astérix ou Tintin. Moi c’était, c’est, ce sera toujours Astérix. Et la BNF (à Paris encore), consacre une superbe expo au gaulois le plus connu du monde.

Films d’archives, planches originales, études, zooms sur les personnages, les jeux de mots, la naissance, les voyages … On y a passé deux heures, et on aurait pu y rester bien plus. On est repartis avec envie de relire tous les Astérix et avec le catalogue de l’expo, édité par la BNF, sous forme d’encyclopédie qui me promet de belles heures de bonheur.

Voilà, mangez, buvez, râlez, riez, tchatchez, dansez, chantez … sans modération ce soir, mais surtout en bonne compagnie, et à l’année prochaine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Beaux Livres
commenter cet article

commentaires

gilles 01/01/2014 18:57


Salut JM, moi je suis allé à Paris aussi, je n'ai pas vu l'expo mais en déballant mes cadeaux... j'ai eu le Salgado ! Et toc. Je peux le regarder tous les jours si je veux... Il a longtemps été mon modèle (j'ai fait du reportage photo en NB dans le temps puis me suis reconverti dans l'industrie), la
main de l'homme surtout m'avait beaucoup impressionné, j'avais fait un sujet de thèse photographique sur l'homme au travail qui lui devait pas mal... Ce nouvel opus est tout aussi
remarquable; les critiques qui lui sont faites sont dûes je pense aux sujets photographiés. Il est passé du reportage social de fond, avec son oeil d'ancien économiste à des photos toujours aussi
fortes mais de sujets plus légers comme des paysages ou des animaux qu'il fixe comme s'il s'agissait d'Hommes. Il y a une telle douceur dans leur regard.
Et puis le sempiternel débat qui pourrait s'arrêter maintenant, numérique ou argentique, retouche ou traitement de l'image... On s'en fiche pas mal. Et puis on ne peut pas ne pas parler du
travail des tireurs. J'ai eu l'occasion de voir il y a longtemps des images brutes sorties des planches-contact de Salgado  et les tirages finaux... Ben ça fait partie intégrante du travail
!


Bonne année à toi



Gilles

Jean-Marc Laherrère 01/01/2014 19:05



Je me l'étais aussi auto-offert ...


Et oui, le boulot des tireurs ... mais cela fait aussi parti du talent de Salgado de savoir ce qu'un bon (un excellent même) tireur pourra sortir d'une photo, et d'oser en conséquence prendre des
images qu'un amateur comme moi n'envisagreait jamais.


Quand au débat sur les retouches, le traitement ... il ne peut être que le fait de quelqu'un qui n'est jamais entré dans un labo jouer avec ses négatifs.


Bonne année aussi.



Pierre FAVEROLLE 01/01/2014 09:54


Bonne année, bonne santé et excellentes lectures Jean Marc. Amitiés

Jean-Marc Laherrère 01/01/2014 11:30



Itou PIerre !



Jean Gibrat 01/01/2014 07:06


Meilleurs voeux pour 2014 ! Merci pour tous ces conseils de lecture !


et régalez-vous avec "La Culture" ! Un régal inégalé !

Jean-Marc Laherrère 01/01/2014 11:29



Je me régale ! Et bonne année à vous.



Norbert 31/12/2013 16:16


Salut JM,


Le photographe brésilien a l'air de faire effectivement un travail magnifique. En suivant ton lien, je suis tombé sur l'énorme livre ouvert sur une double-page consacrée à une photographie de
bébés phoques (si je ne me trompe pas...), absolument superbe. J'imagine que ses photos sur les populations vivant dans ces territoires lointains et isolés doivent être aussi de toute beauté.
J'ai d'ailleurs du mal à comprendre ceux qui se livrent à cette controverse ridicule comme quoi ses tirages seraient trop "léchés"! Je leur souhaite en tout cas de ne connaître Apple, Windows et
tout le reste que le plus tard possible...


Merci à toi, passe un bon réveillon !

Jean-Marc Laherrère 31/12/2013 16:29



L'énorme livre est aussi en vante, mais là ça atteint des prix astronomiques ...


A l'an prochain, finis bien l'année.



rey jean 31/12/2013 15:41


Faut que ce soit un provincial qui m'informe (moi Parisien) de l'existence de cette expo Salgado dont je n'avais pas entendu parler...Le monde à l'envers.


Bien à vous


Jean REY


 

Jean-Marc Laherrère 31/12/2013 16:28



Il vous reste 4 jours ... le mieux est d'arriver à 10h30 au plus tard, 30 avant l'ouverture, avec un bouquin. C'est ce que j'ai fait pour ma deuxième visite et ma famille m'a rejoint à 11h00
pile.


Du coup, à 11h15 on était à l'intérieur, sans trop de monde, pour une visite confortable. Plus tard il parait que c'est de la folie.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact