Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 20:53

Un peu de douceur (et d’intelligence) dans ce monde de brutes. Et une autre série qui marche très fort chez les minots (du moins, chez les miens). Il s’agit des P’tites poules de Christian Jolibois (histoire) et Christian Heinrich (illustrations).

Cela se passe dans un temps pas vraiment déterminé (mais plus ou moins situé entre la fin du moyen âge et la fin du XVIII ° ?) autour d’un poulailler en forme d’œuf où habitent une bande de p’tites poules, leurs frères et copains, les p’tits coqs, un rien bagarreurs, et deux potes, à savoir un bélier et un cormoran (que fait le cormoran là ? Mystère, mais c’est pas grave).

Toute cette volaille bataille ferme, et vit des aventures qui les amèneront à rencontrer, dans le désordre, et sans prétention à l’exhaustivité : Christophe Colomb, Jean de la Fontaine, le Minotaure, le Chat Botté, un descendant d’Esope, Lancelot … Cela parle de l’importance des histoires, de l’amitié, de la superstition, de la bêtise, de la famille … Sans jamais se prendre au sérieux, mais en faisant toujours le boulot très sérieusement !

C’est très drôle, autant au niveau des histoires, des inventions des noms, que des dessins. Les enfants adorent, et les parents prennent un grand plaisir à les lire (je dois même avouer avoir lu, pour moi tout seul, le dernier épisode acheté, avant de le lire à mes affreux, juste pour le plaisir). Les références historiques et mythiques entraînent inévitablement des questions, qui permettent de rebondir sur d’autres textes et d’autres histoires. Donc ça rend curieux. Et ça fait réfléchir. Et rire.

Autre avantage, tout en étant suffisamment développé et complexe pour plaire aux parents, c’est suffisamment court pour qu’un gamin de 7-8 ans, qui commence à maîtriser la lecture, puisse le lire tout seul (ou le lire à un petit frère ou petite sœur de 4-5 ans).

Vive les Poulettes ! Promis, demain, retour au noir.

Christian Jolibois (auteur) et Christian Heinrich (illustrateur) chez Pocket Jeunesse. Un poulailler dans les étoiles, La petite poule qui voulait voir la mer, Sauve qui poule, Charivari chez les p’tites poules, Jean qui dort et Jean qui lit, Les p’tites poules, la bête et le chevalier, Nom d’une poule, on a volé le soleil !, Le jour où mon frère viendra.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Pour les minots
commenter cet article

commentaires

Mizio 24/10/2008 09:00

J'étais avec Jolibois dns un festival à Moulins il y a 2-3 ans quand il a découvert ce livre qui je crois venait de sortir. il était tout content. C'est un confrère "jeunesse" qui s'est aperçu de la contrepèterie. Jolibois est tombé des nues et il s'en est trouvé tout gêné sur le coup, s'imaginant que les gens penseraient qu'il l'avait malicieusement fait exprès. Nous étions évidemment hilares, avec ce mauvais esprit qui nous caractérise. Jolibois est par ailleurs un type adorable. Il n'a pas de chance, c'est tout. D'ailleurs lors du même festival il s'est fait emboutir sa voiture par un crétin à crâne rasé du genre qui vote pas comme vraiment moi. Enfin bref.

Jean-Marc Laherrère 26/10/2008 17:32


Comme quoi les meilleures blagues sont parfois involontaires.


Mizio 24/10/2008 00:09

Ma fille a adoré cette série. Notez que le titre du 2e est une belle contrepèterie. Que fait la police ?

Jean-Marc Laherrère 24/10/2008 00:21



Menfin, je m'en étais même pas aperçu. Zauriez pas l'esprit un peu mal placé m'sieur Mizio ? Et après on s'étonne de former de jeunes délinquants qu'il faut ficher dès la maternelle !



fashion 22/10/2008 23:09

C'est aussi un grand classique chez nous! Un volume vient de sortir : "Coup de foudre au poulailler", qui reprend cette fois-ci des éléments au théâtre classique. Toujours aussi réussi!

Jean-Marc Laherrère 22/10/2008 23:48


Je l'ai vu, mais je vais essayer de patienter jusqu'à sa sortie en poche ...


Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact