Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 23:25

Si comme moi vous sentez la nausée qui commence à vous gagner, à force de lire qu’un dangereux journaliste soupçonné de délit de diffamation a été menotté devant ses mômes, foutu à poil et fouillé au corps ; que des gendarmes, à la demande d’un proviseur quelque part dans le Gers, ont procédé à la fouille poussée de tous les adolescents d’une classe forcément suspects, puisqu’ils sont jeunes, et que Marciac, connu comme une des plaques tournantes du trafic de drogue en France … Un conseil, lisez Triggerfish twist de Tim Dorsey. Et imaginez que Serge s’occupe personnellement du juge qui a fait mander le journaliste ou du proviseur qui a fait rentrer les gendarmes dans son collège …


C’est fait ? Vous voyez, vous souriez … Certes le problème reste, mais vous avez passé un petit moment agréable non ? Pour quelques temps encore il n’y a pas de délit d’imagination. Profitez-en, cela risque de ne pas durer. Si vous ne connaissez pas Tim Dorsey, lisez ce qui suit …


Jim Davenport est fondamentalement gentil. Prêt à voir le bon côté de son prochain et à lui trouver des circonstances atténuantes. Disposé à bien s’entendre avec la terre entière. Bon père, bon mari, excellent employé, en paix avec l’existence. Jusqu’à son déménagement à Tampa, Floride. Tout se présente pourtant sous les meilleurs auspices. Ciel bleu, végétation luxuriante, maison impeccable, voisins … c’est là que ça se gâte. Parce que Lance Boyle, promoteur (véreux, bien entendu) est en train de racheter tout le quartier, pour le raser, et réaliser une plus value juteuse. Jim ne veut pas vendre ? Qu’à cela ne tienne, Lance installe dans les maisons qu’il possède déjà les pires locataires qu’il puisse recruter. Et y a-t-il pire que l’explosif trio formé par Serge (tueur psychopathe qui sait être charmant et érudit), Coleman (spécialiste mondial de la défonce) et Sharon (prostituée déjantée et totalement incontrôlable) ?


J’avais moyennement apprécié Florida Roadkill, mais là, ça y est, je deviens un accro à Tim Dorsey. On retrouve dans Triggerfish twist toutes les qualités du précédent, à commencer par le trio infernal, déjanté et particulièrement jouissif, l’imagination sans limite, le sens du rythme et l’absence totale d’autocensure qui lui permet de tout oser, et de tout réussir. Et on n’y retrouve pas le défaut de ce précédent roman (du moins, ce que moi j’avais perçu comme un défaut) à savoir cette sensation de ne pas très bien savoir où l’auteur veut aller.


Là c’est clair, il veut faire voler en éclat les fondements de la très policée classe moyenne. Et pour voler en éclats, ils volent en éclats … de rire. C’est absolument féroce, sans pitié, hilarant et génial. Les scènes d’anthologie se succèdent (comme dans Florida Roadkill), le liant en plus. Impossible de toutes les citer ici, il faudrait recopier le bouquin. Une mention spéciale quand même au dîner classe que Serge veut offrir au couple Davenport, et que Sharon fait totalement exploser, et au final apocalyptique.


Pour donner une idée du bouquin, disons qu’à côté du trio infernal les déjantés de Carl Hiaasen font un peu figure de gentils scouts. Décidément, la Floride semble être un état intéressant.


J’oubliais ! Une mention spéciale également aux deux scènes où Serge met toute son imagination et son ingéniosité au service d’une noble cause : débarrasser le monde de deux nuisibles particulièrement visqueux. Jouissif, et totalement inédit. Et qui nous ramène au début de cette chronique.


Bonne lecture, et bon rêve …


Tim Dorsey / Triggerfish twist (Triggerfish twist, 2002), Rivages/Noir (2008), traduit de l’américain par Jean Pêcheux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Polars américains
commenter cet article

commentaires

Delf 26/05/2009 23:45

Avec Stingray Shuffle, j'étais resté sur ma faim : le déroulement de l'histoire était intéressant mais la fin baclée. Là avec Triggerfish Twist, je me suis bien éclaté (lu en 3 jours). Tous les personnages sont délirants, que ce soit Lance, Serge, Coleman (j'étais plié lors de sa balade de nuit sur le tricycle au milieu des camés et autre racailles) ou les frères MacGraw :] En début de livre, plusieurs histoires et personnages qui ne semblent pas liés entre-eux ; au final tous ces atomes se rencontrent et forment une réaction chimique explosive !

Jean-Marc Laherrère 27/05/2009 09:15


J'avais eu un peu la même impression avec Florida Roadkill.
Je crois que Dorsey se livre à un tel exercice de funambule, orend tellement de risques, qu'il est inévitable qu'il se plante parfois, voire souvent.
Par contre, quand ça marche, c'est prodigieux.


Delf 21/12/2008 18:05

J'ai acheté Triggerfish Twist et un autre de Tim Dorsey, je ne me rappelle plus du titre, une malette avec de l'argent, un train...

Jean-Marc Laherrère 21/12/2008 19:25


Bonnes lectures déjantées.


Delf 18/12/2008 14:10

Ça m'a l'air intéressant.

Serge ne veut-il pas s'occuper de ma voisine qui marche avec des talons de 6h30 à 8h30 ?

Jean-Marc Laherrère 18/12/2008 16:28


Pour l'instant Serge patrouille du côté de la Floride, qui n'a pas l'air de manquer de casse-bonbons. Mais si on laisse son adresse, on peut peut-être le faire venir ...


Judith 11/12/2008 17:53

N'oublions pas que dans Stingray Shuffle, décousu ou délirant, au choix, se trouve une scène de meurtre extraordinaire où des cons sont transformés en... viande séchée. C'est grand.

Yan 10/12/2008 19:50

Hé oui! On aurait tous besoin d'un Serge près de chez soi...

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact