Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 13:12

Ah ah ! Elle revient, et ça va chier !!

Je vous dois un aveu, moi l’athée primaire, le bouffe soutanes, l’allergique au goupillon, il y a une bonne–sœur que j’admire, que dis-je, que je vénère. Et ce depuis bien des années. Après six ans de silence, qui m’avait laissé comme orphelin, revoilà la douce, la tendre, Soeur Marie-Thérèse des Batignolles. Loué soit Maëster, gloire à son nom.

Revoilà donc la vaillante Marie-Thérèse, les autres bonnes sœurs, les curés pédophiles, les cons bas de plafond, les chasseurs, les ploucs racistes, les superstitieux, les écrivaillons médiatiques en mal de pub, les multinationales pollueuses … Tous vont en prendre plein la tronche.

Maëster n’a rien perdu de son humour, de son exubérance, de sa folie, et la brave soeur aime toujours plus les hommes, le rouge et les pétards que les messes matinales et les vœux d’obéissance. Comme toujours chez Maëster, il faut s’y reprendre à deux fois (au moins) pour lire sa BD. Une première fois pour suivre les histoires, et se bidonner aux jeux de mots tous plus vaseux (et hilarants) les uns que les autres, une deuxième (ou plus), pour regarder toutes les cases une à une, et repérer les détails déjantés que l’on avait forcément raté à la première lecture.

Un petit exemple de jeux de mots maesteriens ? C’est parti :

« - NOUS ALLONS CLONER LE CHRIST ! 

j’aurais préféré Georges …

Aaaah oui, Georges cloné … »

Désolé, ça me fait rire …

Quand au dessin, voilà ce qui arrive à ceux zé celles qui ont le malheur de faire chier Marie-Thérèse :

 

Allez, si ça c’est pas un beau cadeau de Noël (ben il vous reste encore quelques heures) qui remonte le moral, je ne sais pas ce qu’il vous faut. Bien sûr, la bonne Marie ne doit pas être en odeur de sainteté chez les pisse-vinaigre tendance grenouille de bénitier intégriste, mais comme je suppose qu’il n’en passe pas beaucoup par ici, je crois que je ne prends pas grand risque en conseillant ce petit bijou d’humour vachard.

Pour prolonger, ou anticiper le plaisir, le grand Maëster sévit aussi sur le net.

Maëster / La guère sainte (Sœur marie-Thérèse 6) Glénat (2008).

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans BD
commenter cet article

commentaires

Flo 15/06/2010 13:31



Je l'ai lu et j'ai été très déçue. Je gardais un excellent souvenir et beaucoup de fou rires des Soeur Marie Thérèse publiés en noir et blanc. Mais là, à part quelques petits rires... Cela dit je
lirai quand même les prochains !



Jean-Marc Laherrère 15/06/2010 15:11



Mince alors ! Et moi qui ai rigolé comme une baleine. Ca doit être mon côté anti clérical primaire.



Michel 25/12/2008 11:17

Je lisais cela dans Fluide... j'ai donc beaucoup de retard !

Joyeuses fêtes à toi et tes proches ! Petit Mécréant ! ;-)

Petit ! car cet état d'âme est chez moi primaire secondaire et parfois tertiaire... mais stoppons là toute vantardise !

Jean-Marc Laherrère 25/12/2008 23:10


Moi aussi je le lisais dans Fluide, ainsi qu'Atanagor obsédé sexuel non pratiquant. Voilà qui ne nous rejeunit pas ...


keisha 24/12/2008 14:20

Bon, ça décape !
Et joyeux Noël quand même !

Jean-Marc Laherrère 24/12/2008 23:10


Avec soeur Marie-Thérèse ça ne peut être que joyeux !


Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact