Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 22:39

J’en rêvais, rivages l’a fait … Fan tardif de Donald Westlake et de Dortmunder (je n’ai découvert le polar qu’à partir de la fin des années 80), et heureux ami de quelques pointures es culture polardeuse (dont l’incontournable Claude Mesplède), cela faisait des années que j’entendais parler d’un Dortmunder où le voleur le plus calamiteux de New York se retrouvait dans un couvent et devait aider des bonnes sœurs à récupérer une nonne séquestrée par son père. J’en salivais, et désespérais de ne jamais lire cet épisode. Ca y est, rivages l’a réédité, ça s’appelle Bonne conduite et c’est à la hauteur de mes espérances.


Voici donc l’histoire. A l’issue d’un casse encore plus calamiteux que d’habitude, Dortmunder se trouve suspendu à une poutre, 10 mètres au-dessus d’un groupe de nonnes qui ont fait vœux de silence. Un bon départ non ? En échange de leur aide, il accepte d’aider Sœur Marie du machin du bidule (elles s’appellent toutes Marie du machin du truc) à échapper à son père, aussi riche que tyrannique (et il est très très riche). Premier hic, elle est tenue prisonnière au dernier étage d’une tour absolument inviolable. Et ce n’est que le premier hic, car, bien entendu, les catastrophes en chaîne vont s’abattre sur John et son équipe de bras cassés.


Il n’y a pas de mauvais Dortmunder. Seulement des bons, et des très bons. Celui-ci est dans la deuxième catégorie. Eclats de rire garantis. Ce pauvre John ne se sort d’une situation impossible que pour tomber dans une autre plus impossible encore (et dans ce domaine, l’imagination de Donald Westlake ne connaissait aucune limite). Tiny y est, comme dans les romans de cette première période, beaucoup plus effrayant que par la suite, même pour ses complices (c’en est d’autant plus drôle, bien entendu). Et ils récupèrent un complice 100% westlakien, sorte de vieux pervers pépère absolument hilarant.


En toile de fond, et l’air de rien, Westlake en profite, dès 1968, pour brosser un tableau des plus actuel de la mégalomanie et du pouvoir de nuisance des individus les plus riches.


Si quelqu’un, parmi mes lecteurs, sait pourquoi Westlake a repris son texte en 1985, je suis intéressé par l’information. Quoiqu’il en soit, voilà pour les fans de John un épisode absolument indispensable.


Donald Westlake / Bonne conduite, (Good behavior, 1968 et 1985) Rivages Noir (2009), traduit de l’anglais par Rosine Fitzgerald, traduction revue et complétée par Patricia Christian.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Polars grands classiques
commenter cet article

commentaires

jean-claude Ramdam 20/09/2009 10:49

Je ne l'ai pas encore lu mais j'en salive d'avance! Il me semble que l'édition de 85 ou 88 portait le titre "Le ciel t'aidera" dans la série noire. Est-ce que la réédition de Rivages est traduite par Rosine Fitzgerald ou est-ce une nouvelle traduction? Ayant effectué quelques recherches sur internet, il semblerait que ce "série noire"soit très recherché par les collectionneurs...

Jean-Marc Laherrère 20/09/2009 11:56


Pour la traduction, j'ai indiqué en bas les traducteurs, ce serait donc : "traduit de l’anglais par Rosine Fitzgerald, traduction revue et complétée par Patricia Christian".
Et c'est bien sous le titre "le ciel t'aidera" qu'il était paru à la SN en 1988.


wollanup 11/04/2009 14:08

Géant.
Terrible.
Quand Westlake racontait des histoires à ses enfants ce devait être extraordinaire.
Il va vraiment nous manquer.
C.

Jean-Marc Laherrère 11/04/2009 15:23


Il nous manque déjà !


Serge Breton 10/04/2009 20:42

Oui, curieux ce double copyright 1968/1985, d'autant que le 1er Dortmunder date de 1970 ("The hot rock")! Je suis parti de l'hypothèse que Westlake avait repris et développé une de ses nouvelles, mais rien trouvé... Qu'importe, grand bouquin!...

Jean-Marc Laherrère 11/04/2009 00:02


C'est bien ce que j'ai aussi vérifié dans le Mesplède. J'ai l'impression que seul François Guérif ou Patrick Raynal pourraient éclaircir ce mystère ...


Judith Vernant 09/04/2009 20:40

Et sais-tu s'il y a un Dorsey à prévoir ? On peut déjà féliciter Rivages de satisfaire (et à quel point !) les douze fans fidèles que nous sommes...

Jean-Marc Laherrère 09/04/2009 22:14


A ma connaissance, pas de Dorsey en vue.


Armande 08/04/2009 21:01

je fais partie du fan club de Dortmunder et ce depuis longtemps. La mort de son auteur m'a réellement peinée. Donald Westlake avait l'art de me faire glousser (de manière peu élégante ...) et rares sont les écrivains qui y parviennent à chaque roman !

Jean-Marc Laherrère 08/04/2009 23:48


On est nombreux à se sentir orphelins. Heureusement il reste quelques rééditions pour prolonger le plaisir.


Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact