Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 21:42

Mercredi rentrée des nains et premier coup de sang.

Le soir, comme tous les parents d’élèves du primaire, je me retrouve avec des tonnes de papiers à remplir, étiquettes à coller … Et les livres à couvrir. Comme ça ne me passionne pas, je mets The Healer, rencontre magique entre Carlos Santana et John Lee Hooker et je commence à couvrir les deux livres de math (CP et CE2), tout baigne. Et là coup de sang.

Les deux sont des livres dans lesquels l’élève écrit, qui sont donc en même temps livre et cahier d’exercice. C’est sûr, c’est joli, il y a de belles couleurs, des petits Mickeys qui avec un grand sourire leur disent que c’est super les maths … Mais.

Mais à la fin de l’année, on les jette, et pour les élèves de l’année suivante il faut en racheter d’autres. A Monsieur Bordas, à Monsieur Nathan, à Monsieur Hachette …

Il y a, à vue de nez, 6 millions d’élèves en primaire (je vous laisse vérifier). Un marché captif de six millions de livres à renouveler, non pas tous les 5 ou 6 ans quand le programme change, mais TOUS LES ANS ! A coup, sans doute, d’une dizaine d’euros le cahier de math.

Et qui c’est qui se fait des roupettes en or sur le dos des contribuables ? Monsieur Bordas, Monsieur Nathan et Monsieur Hachette (et leurs actionnaires).

Ainsi, grâce à quelques têtes pensantes de notre belle éducation nationale, on a transposé aux fournitures scolaires le principe Monsanto : Je vous vends des graines OGM pas chères, miracle … mais stériles ; au lieu de replanter ce que vous avez gardé d’une année sur l’autre, vous devez venir racheter chez moi tous les ans.

Je dois être un mauvais père pour ne pas vouloir ce qu’il y a de mieux pour mes minots. Et un vilain français parce que je ne veux pas soutenir la relance en achetant un truc pour le jeter quelques mois plus tard.

En plus, je vois peut-être le mal partout, mais je me dis qu’il doit bien y avoir quelques avantages à être en position de décider à qui on attribue un tel pactole. Faut sans doute que j’arrête de lire des polars, ça rend suspicieux.

Et en rogne. En rogne parce qu’on nous bassine qu’il manque d’argent pour payer des profs, des instits, des infirmières scolaires, des psychologues scolaires etc … Mais qu’on en trouve pour les donner à ces margoulins.

Vive la rentrée !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Mauvaise humeur
commenter cet article

commentaires

mizio 06/09/2009 15:27

C'est pourquoi il y a des réflexions sur le livre électronique à l'école.
Ca éviterait aussi les scolioses de petits sixièmes qui ont un cartable plus gros qu'eux.

Jean-Marc Laherrère 06/09/2009 19:33


Reste à savoir quid du lobbying pour qui fournira le machin électronique, et avec quels textes, de chez qui, il sera compatible.
Mais je le sais, je vois le mal partout.


Armande 06/09/2009 12:17

Je suis moi aussi plongée dans la corvée annuelle des manuels à couvrir. Je partage ton coup de sang... Pour moi, un élève n'a pas à écrire sur un livre et surtout cette façon de faire ne leur apprend généralement pas à écrire correctement (les réponses à fournir dans ce type de livres sont souvent lapidaires...). En revanche, je ne pense pas que les enseignants aient subi de pression : ils ont une dotation mais sont libres du choix des manuels. C'est donc bien une volonté de leur part que de
travailler avec ces documents.

Jean-Marc Laherrère 06/09/2009 19:31


A investiguer donc ...


alain 05/09/2009 15:22

J'ai du al à comprendre les enseignants qui font acheter du prêt à apprendre..

Jean-Marc Laherrère 05/09/2009 15:41


Je ne suis pas certain que les enseignants aient voix au chapitre. J'imagine que les pressions des Hachettes et autres se font à bien plus haut niveau, ne laissant aux enseignants que le choix
entre la peste et le choléra.


alain 05/09/2009 12:13

Et oui, vive la consommation!!

Jean-Marc Laherrère 05/09/2009 14:14


Et tout petit on s'habitue au jetable.


jean-claude Ramdam 05/09/2009 10:33

Je comprends que tu aies "la quinte" comme l'on dit chez moi, mais accroches toi car ça va continuer; ma fille ayant fait des études "supérieures" tout y passe: bouquins hors de prix, programmes modifiés sans arrêt, dossiers égarés, notes perdues etc...et tout ça pas du tout dans la bonne humeur! j'attends avec impatience le polar qui dénoncera ce grand bazar qu'est l'éducation nationale; je verrais bien Menotti dans ce rôle qu'en penses-tu? Aaaah! john lee Hooker je me souviens d'une session où un peu allumé il accompagnait Bonnie Raitt à la guitare...quel pied.
Allez c'est ma tournée, garçon 2 Dortmunder (célèbre bière allemande)

Jean-Marc Laherrère 05/09/2009 14:14


Manotti, pourquoi pas, il faudrait lui en parler.


Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact