Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 21:42

Il y avait longtemps que je ne vous avais pas causé de mes minots …

Et puis, il y a eu là, un papier absolument, absolument … je ne trouve pas les mots pour dire l’horreur qui m’a saisie quand j’ai lu qu’on pouvait Le trouver répétitif, et même un peu vain ! Alors j’ai promis d’y aller de mon papier moi aussi.

Et puis il y a pire, il y a le film qui devrait sortir ces jours-ci.

Alors je me lâche : Nicolas, je t’aime !

Comment ? Mais non, vous êtes cons ou quoi ? Pas ce Nicolas là !!

Non le vrai, le seul, celui qui nous fait rire depuis des décennies, celui de Goscinny et Sempé. Enfin, vous n’avez quand même pas cru …

Donc depuis quelques temps je relis le Petit Nicolas sous le prétexte toujours pratique de le lire à mes minots. Et je me marre, et eux aussi. Et comme ça fait rire, c’est déjà indispensable, et donc ce n’est pas vain !

Bien sûr c’est répétitif, la structure est toujours la même (situation pré-connerie, montée de la pression ou de la mayonnaise, explosion de la connerie, conséquences de la connerie). Bien sûr, chaque fois, Nicolas présente des personnages que l’on connaît. Mais alors pourquoi on rit à chaque fois ? Pour moi cela relève, tout bêtement … du comique de répétition !

Et ça marche. Dès que Nicolas et ses copains se retrouvent pour une nouvelle activité, mes mômes disent, les yeux brillants, ça va finir par « tu veux une baffe ? » et par des « coup de poing sur le nez ». Ils frétillent (mes mômes), commencent à sourire, et éclatent de rire quand arrive la réplique attendue.

Et ils adorent qu’à chaque fois Nicolas dise : « Alceste, c’est le copain qui mange tout le temps ». Le jeu consistant à commencer la phrase, et à les laisser la terminer en chœur.

Et puis c’est vrai c’est daté. Mais c’est justement ça qui permet de mettre le doigt sur quelques évolutions de notre monde, et de montrer qu’il n’y a pas si longtemps :

Il n’y avait que des garçons dans la classe (quelle chance dixit le grand)

Les punitions c’était copier 200 fois (200 fois !!!!!)

Les mamans restaient à la maison (ben pourquoi elle va pas travailler ?)

Quand papa rentre tout est prêt (ben pourquoi il fait rien à la maison papa ?)

Les gens n’avaient pas la télé (pas la télé !!!???)

Les gamins n’avaient pas de playmobils, pas de DvD, pas de … et celui qui avait un ballon de foot était la vedette.

Etc …

Et moi, c’est l’écriture qui me fait rire, et qui me donne l’occasion de leur montrer comment l’écriture fait rire. Un exemple que j’ai retenu : Agnan se fait traiter de sale cafard en classe (normal, c’et un sale cafard cet Agnan). Et Nicolas déclare « et la maîtresse n’a pas su qui c’était sinon j’aurais eu une punition ».

Et là je leur explique que si l’auteur avait écrit « j’ai crié Agnan sale cafard mais la maîtresse n’a pas vu que c’était moi et je n’ai pas été puni » cela n’aurait pas été drôle …

C’est un des ressorts de l’humour de Goscinny, cette façon de ne révéler certains faits que de façon détournée. C’est aussi pour ça que je crains le pire pour le film. Parce que c’est un procédé purement littéraire, et que si on supprime l’écriture, il reste quand même, il faut l’avouer, des récits datés, répétitifs et laissant craindre une adaptation pachydermique.

En attendant VIVE LE PETIT NICOLAS !!!!!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Pour les minots
commenter cet article

commentaires

Laure 08/12/2009 18:40


C'est quand même la première fois que je lis un commentaire de texte tout ce qui a de plus sérieux, argumenté, astucieux, judicieux, sur un livre qui a priori n'a pas été écrit pour une telle
analyse. Tu dois sûrement être le seul à l'avoir fait.
T'as pas pensé à être.... prof ??? ben oui, quand on peut analyser les ressorts du comique du "Petit Nicolas" avec ce talent (je t'assure que je rigole pas), c'est du beurre de s'attaquer à
Lamartine ou a Vigny, non ?
Sans rire, c'est bien dommage pour l'éducation nationale, tiens.


Jean-Marc Laherrère 08/12/2009 23:38


Merci, je pense d'ailleurs briguer une chaire (chaire ? chair, très chère ?) de professeur es catedra spécialisé dans le Petit Nicolas.
Et tant pis pour l'éducation nationale.


lapazeric 02/10/2009 20:10


Rien à dire sur l'article. D'accord à 100% avec l'hote des lieux comme - presque - toujours sur cet excellent blog.

Juste un petit aparté: il ya encore plus simple pour ouvrir le lien sous un nouvel onglet: Ctrl+clic gauche. Ca marche aussi bien sur Firefox que sur IE.


Jean-Marc Laherrère 02/10/2009 22:45


Merci, et surtout merci pour le petit truc.


cynic63 28/09/2009 11:12


C'est vrai que les adaptations estampillées "qualité France" peuvent faire peur...Dommage car Lemercier et Kad ne sont pas de mauvais acteurs...


Jean-Marc Laherrère 28/09/2009 14:00


Mais je suis peut-être injuste, et c'est peut-être très bien. On le saura très vite, ça sort mercredi.


Aurore 26/09/2009 19:34


Ah Nicolas, Nicolas... Le seul petit qu'on voudrait voir président...


Jean-Marc Laherrère 26/09/2009 23:21


C'est con quand même. Peut-être que les français se sont trompés, et qu'ils croyaient coter pour celui-là ...


Yannick 24/09/2009 09:50


Mes mômes, ils adorent le Petit Nicolas depuis des années (au début c'était moi qui lisais puis l'apprentissage est passé par là...) et ils n'ont pas du tout envie d'aller voir le film. Comme je
les comprends !
(A propos, j'ai été très deçu du dernier film d'Harry Potter)

A travis : astuce pour ouvrir les liens dans une autre fenêtre ; tu appuies sur la touche Ctrl et en même temps tu cliques sur le lien. Normalement ça marche avec Firefox et Explorer.


Jean-Marc Laherrère 24/09/2009 14:13


Pour l'instant je n'ai ni lu ni vu de Harry Potter. Et je vais essayer d'éviter le petit nicolas en film. On verra.


Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact