Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 22:04

Enfin une bonne nouvelle …

 

Je sais que Nestor Kirchner et sa veuve Cristina ne font pas l’unanimité en Argentine et encore moins dans le monde. Ils ont peut-être fait des erreurs, ils ont peut-être même comme disent certains profité de leur position pour se remplir les poches.

 

Je n’en sait rien, la politique argentine est pour moi quelque chose de totalement incompréhensible.

 

Mais.

 

Mais une chose que personne ne pourra leur enlever et qui restera à jamais dans leur balance positive, c’est qu’ils ont annulé l’ignoble amnistie votée par cette pourriture totale que fut Carlos Menem.

 

Et maintenant, les uns après les autres, les fumiers survivants de la junte de Videla sont condamnés, en général à perpétuité. Ce qui est la moindre des choses pour des gens responsables de la mort de la bagatelle de 30 000 personnes.

 

Les dernières bonnes nouvelles en date sont là.

 

Pour revenir au polar, demain ou dimanche je vous cause du dernier Craig Johnson.

Partager cet article
Repost0

commentaires

bernard Daguerre 17/04/2011 00:35



Tout à faut d’accord, Jean-Marc, avec ce que l’Argentine a entrepris pour mettre à jour
le passé criminel de la dictature des généraux. C’est vrai que le couple Kirchner a une réputation d’enrichissement privé et de corruption, déjà quand lui était gouverneur d’un état d’Argentine
dont j’ai oublié le nom (opérations immobilières curieuses notamment). Mais c’est vrai aussi que c’est sous sa présidence que le travail de mémoire  et de justice a vraiment commencé d’être
mis en place. Je me rappelle que tous les deux avaient inauguré une exposition consacrée aux disparus de l’ école de mécanique de la marine, lieu de torture hélas célèbre sous la dictature et que
cette démarche avait soulevé pas mal de controverses de la part des bien -pensants..
A signaler autour de ce sujet le “roman” de l’argentin Rodolfo Walsh (voir sa notice dans le Dictionnaire de Claude Mesplède), “opération massacre”, paru chez Bourgois en octobre dernier, que
j’ai chroniqué notamment dans le dernier numéro du Monde diplomatique 



Jean-Marc Laherrère 17/04/2011 00:46



Il était gouverneur d'un état de Paragonie (Santa Cruz ?).


Sinon j'ai entendu parler de cette expo. Et sur le sujet j'irai voir le bouquin que tu cites, et on peut y ajouter Vladimir Illitch contre les uniformes de Rolo Diez et récemment L'aiguille dans
une botte de foin de Ernesto Mallo.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact