Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 23:24

Cela faisait un moment que je n’avais pas lu de BD de la collection Rivages/Casterman. Et coup de chance, en voilà deux qui me tombent sous les yeux, dont l’adaptation par Romain Renard de Un hiver de glace de Daniel Woodrell.

Woodrell-BD.jpg

Les Ozarks, un coin perdu des US, un climat rude, des montagnes sévères, des gens rugueux … Jessup Dolly est attendu au tribunal dans une semaine. Or Jessup a disparu, et il a mis sa maison en caution pour quitter la prison. Ce qui veut dire que s’il ne se présente pas, Ree 17 ans, ses deux petits frères et leur mère qui a sombré dans la folie se retrouveront à la rue. Alors Ree n’a pas le choix, il faut qu’elle parte à la recherche de son père, avec l’aide de Gail, l’amie de toujours. Une tâche d’autant plus difficile que dans les Ozarks on n’aime pas trop ceux qui posent des questions …


Si je n’avais pas lu le roman de Woodrellj’aurais été totalement conquis par cette BD. Parce que Romain Renard a très bien adapté l’histoire. Parce qu’il a su rendre la rudesse, l’austérité et la violence de cette terre et de ses habitants. Parce que certaines planches sont superbes. Parce que la folie de la mère est émouvante.


Alors pourquoi cette restriction ? Il reste une chose que je n’ai pas retrouvée dans l’adaptation. C’est la tendresse de Woodrell pour certains de ses personnage, leur chaleur, leur humanité, les « rayons de soleil » qu’apportent les deux filles. Le roman original est dur, âpre. Mais il a aussi des moments de grâce, essentiellement lors des scènes entre les deux amies, ou entre Ree et ses frères. Et mis à part à la toute fin, ces moments de grâce ont disparu de l’adaptation. La rendant encore plus sombre que l’original.


Alors, même si la BD est très réussie, je préfère le roman. Il faut dire aussi que je suis difficile parce que Woodrellfait partie de mes auteurs fétiches.


Ceci dit, si le récent film (que je n’ai pas vu) et cette BD peuvent amener enfin à Daniel Woodrell le public qu’il mérite, qu’ils soient loués tous les deux !


Daniel Woodrell, Romain Renard (adaptation et dessin) / Un hiver de glace, Rivages/Casterman/Noir (2011).

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans BD
commenter cet article

commentaires

chris 09/05/2011 22:46



C'est vrai que Woodrell, comme Bayer dans un autre genre,mériteraient une plus grande reconnaissance.La BD + le film (qui est pas mal du tout) peuvent certainement y contribuer.



Jean-Marc Laherrère 09/05/2011 23:43



Woodrell et Bayer ... Entièrement d'accord. Et je pense que j'essaierai de voir le film quand je pourrai le trouver en DvD.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact