Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 22:38

Un peu débordé ces jours ci … Et je ne sais pas trop quand ça va s’arranger. Pour vous faire patienter voici quelques liens :

 

Tout d’abord vers le site dédié à Thierry Jonquet.

 

Ensuite, il ne vous aura pas échappé que la semaine prochaine sort le nouveau Fred Vargas. Et, pour une fois, la presse parle d’un polar, c’est dans l’Express, dans Télérama, et ce sera sans doute partout d’ici peu.

Suis-je en train de me plaindre qu’on en parle trop ? Surement pas. J’adore les romans de Fred Vargas. Tous ou presque. J’aime son écriture, son univers, ses personnages, sa poésie, ses histoires. Et pour une fois qu’un auteur que j’aime a du succès, je serais bien couillon de m’en plaindre. De plus j’ai un immense respect pour elle, et, entre autres, pour son combat épuisant dans l’affaire Battisti. Donc Fred Vargas va encore faire un carton, et c’est tant mieux.

 

Pour finir, un petit avertissement aux guignols qui osent essayer de nous faire croire qu’on peut être patron du FMI et de gauche.

« Et nous ? Nous sommes peut être un peu naïfs, mais nous ne sommes pas idiots. Jusqu’à présent, nous nous sommes tenus tranquilles dans les ateliers. Mais cela va changer. Nous nous réunirons dans les cours d’usine, nous et tous ceux qui y travaillent, nous élirons des comités d’entreprise. Et si les fabriques doivent être fermées, nous exproprierons les propriétaires et nous nous chargerons du fonctionnement. Nous organiserons la production beaucoup mieux et beaucoup plus sûrement que les capitalistes. De toute façon, ils ne sont qu’un poids pour les entreprises.

La victoire politique est un leurre et une illusion si elle n’est pas suivie d’une victoire de l’économie, de la victoire dans les usines. »

Solidaridad obrera / John Stephen Brademas, Espagne, 1936. Tiré de :

Hans Magnus Enzenberger  / Un bref été de l’anarchie, La vie et la mort de Buenaventura Durruti (Der kurze sommer der anarchi, 1972), Gallimard (1975), traduit de l’allemand par Lily Jumel.

Devoir pour tous les candidats se présentant comme de gauche en 2012 : Commenter la dernière phrase.

Partager cet article

Repost0

commentaires

chris 16/05/2011 21:55



DSK en "héros" de Jason Starr ou de Tom Wolke.Le bûcher des vanités!!!


Pas à dire,l'actu en 2011 c'est quelque chose.



Jean-Marc Laherrère 16/05/2011 22:33



Je tiens à faire remarquer à tous que j'avais écrit mon papier AVANT cette rocambolesque et croquignolesque histoire.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact