Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 23:35

C’est peu de dire que je l’attendais le DOA / Manotti. Et contrairement à ce qu’il se passe parfois, j’étais certain de ne pas être déçu. Et je ne m’étais pas trompé, L’honorable société répond à toutes les attentes.

DOA Manotti

 

Benoît Soubise, ancien barbouze travaille maintenant au CEA, en étroite collaboration avec son directeur. Deux jour avant le premier tour des élections présidentielles, il est tué par deux pros qui se trouvent dans son appartement pour pomper le disque dur de son portable. Coup du sort, au même moment, un trio d’écologistes radicaux est en train de pirater le même ordinateur, et via la webcam enregistre le meurtre.

 

Pour le candidat de droite, très proches des milieux d’affaires, il est indispensable que la piste écologiste radicale soit privilégiée durant l’enquête, pour éviter à tout prix toute allusion à des manœuvres de privatisation en cours, au moins jusqu’au second tour. Mais le commandant Pâris, de la Criminelle ne l’entend pas de cette oreille, d’autant plus qu’il va retrouver sur son chemin de vieilles connaissances. Des connaissances du temps où il était dans la brigade financière, dont il s’est fait virer pour s’être trop approché du soleil …

 

Je lis ici et là que DOA et Dominique Manotti ont parfaitement réussi leur coup malgré leurs différences … Etrange, pour moi il était évident que cette collaboration ne pouvait que fonctionner. Ils ont le même type d’écriture, sèche, directe, sans gras. Ils affectionnent le même type d’intrigues, d’une précision d’horloger, complexes et parfaitement maîtrisées. Ils aiment tous les deux mettre à jour les dysfonctionnements de nos élites, les jeux de pouvoirs politiques, les liens et/ou manipulations entre média et dirigeants du pays … Ils étaient vraiment faits pour s’entendre, ils se sont magnifiquement entendus.

 

Collusion entre pouvoir politique et pouvoir économique, manipulation des medias, pressions sur la police et la justice … Une intrigue millimétrée, une construction complexe maîtrisée de mains de maîtres, une écriture sèche, nerveuse, au cordeau … Un suspense sans faille, des dialogues qui claquent et des personnages incarnés en quelques phrases … comme prévu DOA et Dominique Manotti se sont superbement trouvés et complétés.

 

Impossible de dire qui a écrit quoi, qui a amené quoi … On peut supposer que les jeux et enjeux économiques ont été plus creusés par Dominique Manotti, et que l’idée de faire mener une enquête à deux journalistes anglais est plutôt de DOA … On peut ainsi retrouver un peu de chaque, mais on trouve surtout un travail d’une grande cohérence et unité de ton.

 

Et une analyse dramatiquement rattrapée par l’actualité, en ces jours où le nucléaire japonais est au bord du gouffre … Certes, garder la maîtrise publique de telles installations n’est pas le garant d’une gestion sans risque, mais que dire de la tentation de la brader au privé, dont on connaît la rapacité (ou si on veut être mignon, la nécessité de profit à très court terme …) ? Une lecture passionnante, salutaire et qui devrait être obligatoire, à un an de nouvelles élections.

 

L’ami Jeanjean a aimé lui aussi, sur son blog, DOA se voit rejoint par l’actualité brulante.

 

DOA / Manotti / L’honorable société, Série Noire (2011).

 

PS. J’oubliais … Toute ressemblance avec des personnages et des situations bien connus est loin d’être un hasard, et je vous déconseille la lecture de L’honorable société les jours de blues, parce que ça finit pas bien …

 

PPS. Dernière chose, ce n’est certainement pas un hasard si le titre qui désigne nos dirigeants désigne aussi la mafia …

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Polars français
commenter cet article

commentaires

crusty 26/06/2013 18:58


Voila , c'est ma journee "contribution" à ce tres bon blog decouvert il y a qq temps deja et dont je partage un grand nombre d 'enthousiasmes.


Concernant l 'Honorable Société et plus generalement DOA et Manotti, je n'ai qu'un mot a dire: Chapeau!!!  Style sec, ancrage dans le reel, cette faculté a montrer que derriere les
apparences de respectabilité, il y a tjrs ce recours au sales manoeuvres qui permettent de preserver l'intérêt supérieur (mais l'intérêt supérieur de qui en fait???).


 

Jean-Marc Laherrère 26/06/2013 23:07



Excellente journée ! l'intérêt supérieur de ceux ... qui ont l'habitude d'avoir des intérêts supérieurs.


Ce qui est aussi étonnant dans ce roman c'est de voir la fusion entre les quatre mains qui a parfaitement marché.



Kathel 19/03/2011 18:59



Je sens que ce livre va me faire de l'œil aux Quais du Polar, d'autant que le dernier Manotti lu m'a vraiment épatée... Je n'ai jamais lu encore DOA, mais ce serait l'occasion !



Jean-Marc Laherrère 19/03/2011 19:43



Après il y a Citoyens clandestins de DOA, très impressionnants.



maneval eric 19/03/2011 11:04



Tres amateur de littérature nucléaire, je me permets de signaler deux tres bons livres: L'impossible enfant de Martina Wachendorff (chez RIvages noir, polar qui est hélàs passé un peu inaperçu)
et le tres noir documentaire Atomic Park chez actes sud.


Et puis "la centrale" de E. Filhol, livre tres déroutant sur la forme mais tres puissant.


Je lirais le Doa/Manotti.



Jean-Marc Laherrère 19/03/2011 13:32



Je note ces trois titres, sait-on jamais, pendant les vacances un peu de temps ... Merci.



coltrane 18/03/2011 11:06



Pour la politique-fiction il y a aussi Gérard Delteil (2011, La femme du ministre...), un auteur oublié aussi par  Moisson noire que par Actu du noir...



Jean-Marc Laherrère 19/03/2011 13:32



Et oui, on ne peut pas tout lire ... J'ai lu G. delteil, il y a longtemps, avant Actu du noir. Je me souviens que j'avais bien aimé, sans pour autant en garder un souvenir impérissable, et je
n'ai pas lu de nouveaux titres depuis un moment maintenant.



holden 17/03/2011 15:43



je vous propose de venir lire l'interview de DOA sur


unwalkers.com et de lire "les âmes noires" de G Criaco, et surtout de ne pas louper


Preparer l'enfer de Thieery di rollo qui m' a beaucoup plus parlé, politique fiction


sorti le 11/04/2011 serie noire



Jean-Marc Laherrère 17/03/2011 21:54



Je note les titres, et je vais aller lire l'interview.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact