Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 21:36

Il ne vous a pas échappé que je suis un fan de John Connolly. Ni que je m’intéresse aux lectures de mes gamins. C’est comme ça que j’ai été amené à lire à un des romans jeunesse de l’irlandais : Les portes.

Connolly portes

Samuel est un jeune garçon un peu … particulier. Disons qu’il s’intéresse à tout et pose parfois des questions qui désarçonnent les adultes. Son meilleur ami est son chien Boswell. Quelques jours avant Halloween il tombe, presque par hasard, sur une scène effarante : dans la cave de ses voisins un étrange lumière bleue est apparue, des monstres en sont sortis qui ont pris place dans le corps des adultes présents. Il semblerait que l’avant garde des démons de l’Enfer soit arrivée, pour préparer la venue de leur Maître et la fin du Monde. Au même moment, au CERN, une étrange particule semble s’échapper du Cyclotron. Il est pourtant étanche ce machin …


Les lecteurs adultes de John Connolly savent qu’il a de l’humour. Les dialogues avec Louis et Angel mettent de temps en temps un peu de soleil dans des romans en général très très sombres. Dans Les portes, il s’en donne à cœur joie ! J’ai entendu plusieurs fois mon fils éclater de rire, et j’ai moi-même beaucoup souri.


Il faut dire que les démons qui arrivent ici, et en particulier le malchanceux Nouilh ne sont pas tristes. Et que les apartés en forme de notes de bas de page valent leur pesant de protons. Parce qu’en plus de raconter une histoire plutôt bien fichue, de bien nous faire rire, John Connolly arrive, dans le même temps, à parler de trous noirs, d’accélérateur de particules et de trous de vers.


Un vrai tour de force, surtout si on ne veut pas perdre le lecteur. Résultat, le roman a autant amusé Gabrile 11 ans que son papa (c’est moi) pas mal plus d’ans. Et si vous avez un coup de blues, je vous le recommande.


John Connolly / Les portes (The gates, 2009), J’ai Lu (2011), traduit de l’irlandais par Pierre Brévignon.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Pour les minots
commenter cet article

commentaires

Amandine 19/05/2013 22:21


Je l'ai lu aussi ce livre et j'ai beaucoup aimé son humour. Je lirai bien la suite : Les cloches de l'enfer.


Et pourquoi pas ses livres pour adultes mais j'ai peur de ne pas apprécier...

Jean-Marc Laherrère 19/05/2013 22:40



Mon fils a beaucoup ri avec les Cloches.


Et ses romans pour adultes sont très bien mais beaucoup plus sombres. Disons que le Mal n'y est plus du tout risible.



Sandrine 13/05/2013 08:27


Dans la série des Connolly pour la jeunesse, j'ai encore plus aimé Le livre des choses perdues, pour tous âges en fait, et vraiment effrayant.

Jean-Marc Laherrère 13/05/2013 10:19



Comme c'est la deuxième fois qu'on me le signale, je le note en rouge pour mes prochains achats.



Serge 31 12/05/2013 22:50


Lu, et apprécié autant que toi, pour les mêmes raisons. Je te conseille aussi, toujours chez J'ai Lu, "Le livre des choses perdues". Un conte de la même veine, écrit par Connolly "car il y a en
chaque enfant un adulte en devenir, et en chaque adulte l'enfant qu'il fut."


Amitiés.

Jean-Marc Laherrère 12/05/2013 23:10



Je note. Je l'offrirai à mon fils (prétexte) et je le lirai !



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact