Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 22:21

Comme promis, voici donc Surveille tes arrières ! le dernier John Dortmunder, de l’immense et regretté Donald Westlake. Mais était-il nécessaire de le préciser ?

 

WestlakeTout arrive … Arnie, l’insupportable receleur de John est revenu complètement métamorphosé d’un séjour aux Caraïbes. Un autre homme. Dans les limites du possible bien entendu. Disons qu’avec un peu d’entrainement et beaucoup de bonne volonté, on peut maintenant rester plus de dix minutes à côté de lui sans avoir envie de le jeter par la fenêtre.

 

Durant son séjour, Arnie a connu quelqu’un de plus insupportable que lui : Preston Fareweather, bloqué dans son Club Med parce qu’il fuit les avocats de ses ex qui se sont associées pour rafler son immense fortune. Alors Arnie a supporté les sarcasmes et la méchanceté de Preston et est revenu avec le mode d’emploi pour rentrer dans son appartement qui regorge de trésors. Un boulot facile pour John et sa bande.

 

Mais il n’y a jamais de boulot facile pour Dortmunder. Et pour commencer l’ O.J. Bar & Grill leur est interdit. Il semblerait que la mafia ait mis la main dessus. Il va donc falloir commencer par s’occuper de ça …

 

J’en entend déjà certains dire que c’est un petit Dortmunder, moins délirant, moins spectaculaire que certains. Et c’est vrai. Le cambriolage est simple. Mais, regardons-y de plus près …

 

Et d’un, les personnages, les situations, les dialogues m’ont fait plusieurs fois éclater de rire. Je sais, chez Westlake, c’est le minimum syndical, il est assuré, une fois de plus. Deux, l’écriture a cette fluidité, cette évidence qui pousse à croire que n’importe qui aurait pu écrire le roman, puisque « c’est si simple ». Mais ça aussi c’est attendu chez Westlake.

 

Mais surtout, cette intrigue faussement simple est un petit bijou  de précision. Regardez bien. Regardez bien tout ce qui est mis en place, depuis le tout début, les personnages a priori secondaires, les événements qui semblent tous décorrélés (et qui le sont), les petites péripéties sans lien avec l’intrigue principale … Et tout cela est nécessaire, indispensable, petits rouages qui viennent se mettre en place avec un doux bruit de mécanisme parfaitement ajusté pour la cata finale. Du grand art.

 

Ajoutons que l’on rit aussi beaucoup par anticipation : L’auteur donne toujours un petit temps d’avance au lecteur sur les personnages. Un lecteur qui jubile donc parce qu’il sait quelle tuile va retomber sur le nez de John, et qui éclate quand même de rire au moment où elle tombe. Parce qu’elle tombe juste un peu à côté, là où il ne l’attendait pas. Et ça aussi c’est du grand art.

 

Bref, à ne rater sous aucun prétexte.

 

Donald Westlake / Surveille tes arrières !  (Watch tour back, 2005), Rivages/Thriller (2010), Traduit de l’américain par Jean Esch.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Theoma 28/09/2010 10:24



Encore un bon Westlake, c'est d'un banal ! ;-)



Jean-Marc Laherrère 28/09/2010 16:21



C'est banal, mais il n'y en aura plus ! Comment ferons-nous ?



aircoba 25/09/2010 20:48



Je dois quand même me confesser. "Bonne conduite" m'a beaucoup déçu. On m'en avait dit beaucoup de bien et j'ai trouvé ça très moyen. Personnages secondaires peu intéressants, Kelp en petite
forme, chute vraiment moyenne et la traduction ne m'a pas paru exemplaire. En fait, Tiny et Stan ont porté le bouquin sur leurs quatre épaules.



Jean-Marc Laherrère 26/09/2010 18:07



Mince alors, j'ai beaucoup aimé, ne serait-ce que pour le démarrage chez les soeurs !


Ensuite j'adore dégat des eaux, histoire d'os, au pire qu'est-ce qu'on risque, pourquoi moi ? ...



aircoba 25/09/2010 18:56



Tu m'as convaincu pour celui-là. Je vais attendre patiemment l'édition poche. Pour l'instant, je suis resté bloqué sur "Dégâts des eaux" et "Pourquoi moi ?". "Pierre qui roule" était très bien
aussi.



Jean-Marc Laherrère 25/09/2010 19:10



Ce qu'il y a de bien avec cette série, c'est qu'ils sont tous bien, et qu'il n'est pas obligatoire de les lire dans l'ordre. On peut donc faire feu de tout bois, et lire ce qui tombe sous la
main.



fredzc 18/08/2010 17:49



Un tres bon dortmunder avec en particulier deux "scenes" d'anthologies de vol de camion a mourir de rire (rien que d'y penser je glousse...).


 



Jean-Marc Laherrère 18/08/2010 22:13



Si on voulait archiver toutes les scènes d'anthologie de la série, on en aurait quelques-unes. le cambriolage lui-même vaut aussi son pesant de tableaux de maîtres !



Pop9 09/08/2010 09:05



Très bonne cuvée que ce Dortmunder, effectivement. A coup sûr un des plus drôles.



Jean-Marc Laherrère 09/08/2010 09:08



Et malheureusement, un des derniers. Snif ...



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact