Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 22:17

De mauvaises nouvelles en provenance d’Italie. J’y faisais allusion il y a quelques jours, les politiciens de droite extrême qui sont aux commandes en Vénétie semblent bien décidés à s’assurer que leurs électeurs ne risquent pas de lire des choses trop subversives. Ca a commencé par l’injonction de retirer des écoles et des bibliothèques les ouvrages de tous ceux qui ont signé une pétition en faveur de Battisti. Il semblerait maintenant que cela s’étende à tous ceux qui n’aiment pas le Grand Homme au pouvoir.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez aller sur le blog de Serge Quadruppani, qui vous redirigera vers différents sites.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Mauvaise humeur
commenter cet article

commentaires

Alain Terrier 25/01/2011 14:23



Avanti o popolo a la riscossa !!!!



Jean-Marc Laherrère 25/01/2011 14:51



Ouaip, avant que ça ne s'étende aux librairies ou que cela ne vienne chez nous ...



christophe 25/01/2011 10:50



et bien nous à la librairie, on est fiers de vendre les livres de Cesare, Valero Evangelisti et autres, tout comme pas mal d'essais qui chatouillent là où ça fait mal !



Jean-Marc Laherrère 25/01/2011 14:50



Heureusement, pour l'instant, même en Vénétie, les livres ne sont pas encore interdits en librairie ... "Juste" en bibliothèque et dans les écoles, juste !



One More Blog in the Ghetto 25/01/2011 07:44



Merde, retirer les bouquins de Camilleri des bibliothèques?!?! (cf le post de Quadruppani).  Bientôt des autodafés ?


Dans le même esprit, j'ai tout récemment entendu que Marco Bellocchio (dont le dernier film Vincere est à voir absolument) ne trouvait aucun financement
pour son nouveau projet de film dont le sujet serait... Berlusconi... Tout ça sent comme une espèce de fascisme mou...


Pour rester sur ce thème, je me permets de recommander -une fois encore- de voir le film de Nanni Moretti Le Caïman (faut absolument que je le chronique, celui-là !) que
l'on pourra compléter avec la lecture de La saison des massacres, de Giancarlo De Cataldo qui évoque l'arrivée de Berlusconi.


Amitiés.



Jean-Marc Laherrère 25/01/2011 09:18



Il y a, en espagnol, un mot pour qualifier ce qui se passe actuellement en Italie : una dictablanda (blanda = molle) en référence à la dictadura (dura = dure).



M agali 24/01/2011 23:59



Eh bien, ils vont avoir du travail!



Jean-Marc Laherrère 25/01/2011 09:17



Mais ça ne semble pas leur faire peur ... Alors que ça aurait tendance à me faire peur, à moi.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact