Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 12:27

Putain et de deux ! Après le dernier Elmore Leonard, voici le dernier Dortmunder. On avait beau savoir que c’était la fin, c’est dur à admettre. C’est pourquoi cela faisait quelques jours que Top réalité de l’immense Donald Westlake trainait sur ma table de chevet sans que j’ose l’ouvrir.

Westlake

John Dortmunder vous connaissez forcément. Où alors c’est que vous êtes tombé ici en recherchant « baise dans une limousine à Nouille York » … Stan, le chauffeur de taxi, et de la bande, a une maman, chauffeur aussi. Un jour à l’aéroport, la maman embarque un réalisateur d’émissions de téléréalité en mal d’inspiration. Et vous savez comment sont les mamans, il faut toujours qu’elles vantent les mérites de leurs enfants. C’est comme ça que le réalisateur a une idée géniale : filmer un gang en vrai, pendant la préparation et la réalisation d’un casse. Et bien entendu, c’est la bande à John Dortmunder qui va officier. Vous imaginez bien que si John, Kelp, Tiny, Stan et Judson (le petit dernier) acceptent, c’est qu’ils ont une idée derrière la tête …


Il n’y a déjà pas grand monde qui pourrait avoir une idée aussi tordue et géniale. A ma connaissance, personne n’aurait pu la mener au bout. Encore moins avec cette élégance et ce brio.


Pour son dernier Dortmunder, Donald Westlake se paye les émissions de téléréalité, dont on apprend qu’elles ne doivent leur engouement auprès des « réalisateurs » que parce qu’elle permettent de ne pas payer des acteurs et scénaristes syndiqués. Vous connaissez tous le goût de John Dortmunder pour les gadgets du monde moderne, vous pouvez imaginer son regard sur la téléréalité.


De cette distance (entre autres) nait le comique. Comique renforcé par l’écart entre les incidents ridicules imaginés par l’équipe de l’émission pour rendre la téléréalité plus réelle que la réalité (vous suivez ?) et le professionnalisme de l’équipe de John. Renforcé aussi par des effets géniaux de comique de répétition, ou par la découverte qu’il suffit de planter, n’importe où, un comptoir de bar pour voir apparaître des clones des fameux habitués du OJ Bar&Grill.


Bref c’est génial, pour la dernière fois. Vous pouvez, si vous n’êtes pas convaincus, aller lire l’excellent billet de Yan. Et je conclurai en répétant ce que j’y écris dans les commentaires : JE VEUX PAS QUE CA S’ARRETE !


Donald Westlake / Top réalité (Get real, 2009), Rivages/Thriller (2014), traduit de l’américain par Pierre Bondil.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Polars américains
commenter cet article

commentaires

Maïté Bernard 11/03/2014 15:22


Si ton fils aime les "Hunger games", il devrait essayer "Divergente", qui va devenir un film aussi.  Mais à mon avis il a dû en entendre parler. 

Jean-Marc Laherrère 11/03/2014 19:56



Je note, merci.



Maïté Bernard 10/03/2014 16:00


Bon, d'accord, ça fait longtemps que je n'ai pas lu du Grangé, mais les premiers m'ont laissé un bon souvenir, et je ne le mettrais pas chez les auteurs à mépriser.  Ceci dit, ce n'était pas
pour ça que j'ai appuyé sur "ajouter un commentaire", c'était pour te dire que si tes enfants aussi aiment les méchants qui n'arrivent pas à exécuter leurs plans machiavéliques (comme Dormunder
et sa bande, dont j'avais beaucoup aimé cet opus aussi), il faut que tu leur achètes "L'école des mauvais méchants" chez Nathan.  Je préviens que c'est à partir de 9/10 ans mais ça faisait
longtemps que je n'avais pas pouffé comme ça.  Il s'agit d'enfants mis dans une sorte de centre de redressement parce qu'ils ne sont passez méchants (d'où qu'ils soient de mauvais
méchants)  Il y a par exemple la fille de Dracula qui préfère le chocolat chaud, ou le fils du loup, qui doit supporter la honte d'être le fils d'un loup qui s'est fait avoir par une gamine
en capeline rouge.  Bref, comme devoir à la maison, ils doivent réussir un complot où il leur faudra capturer un bébé, kidnapper une princesse, se munir d'un homme de main si possible
terrifiant, bien sûr, et renverser un royaume.  Inutile de te dire que malgré tous leurs efforts de cruauté et de chaos...Enfin bref, tu verras.  Ou tes enfants verront.

Jean-Marc Laherrère 10/03/2014 23:53



OK, d'ailleurs c'est pas moi qui ai parlé de Grangé (mais Bruen c'est quand même mieux !).


Je vais essayer l'école des mauvais méchants, au moins avec la seconde (le grand est passé à Hunger Games, David Gemmel ou les Connolly pour ados ...), voire Conan Doyle à l'occasion.



Norbert 03/03/2014 13:45


Oui, c'est ça aussi qui est triste, quand tu vois ce qui se vend... Sans compter toute la daube que refourgue le libraire à houpette niveau polars et qui se trouve en tête des ventes ! Il
faudrait un système où les fans de Mary Higgins Clark, Grangé ou Maxime Chattam ne puisse pas acheter leurs dernières nouveautés si jamais ils n'ont pas acheté auparavant un Ken Bruen ou un
McKinty !! (rires)

Jean-Marc Laherrère 03/03/2014 14:06



En plus ils s'apercevraient très vite combien Bruen et McKinty c'est mieux !



Norbert 03/03/2014 13:08


Fayard veut arrêter Ken Bruen ?! Non mais ils ont quoi nos éditeurs français bon sang ! Avec Stock qui arrête sa Cosmopolite Noire et donc forcément Adrian McKinty, les Presses de la Cité qui
déjà déconnait pas mal mais qui ont tenu le brillant raisonnement que leurs polars se vendaient mal donc qu'ils allaient moins en publier, et sans doute d'autres que j'ignore, ça fout les boules
p(*)ain !!

Jean-Marc Laherrère 03/03/2014 13:33



Ben il y a aussi les lecteurs. Si Ken Bruen et McKinty, aussi talentueux soient-ils (et ils le sont) ne trouvent pas leur public an France, au bout d'un moment les éditeurs arrêtent parce qu'ils
perdent de l'argent à chaque publication (droits d'auteurs plus traduction). Mais ce n'est que supposition, je ne connais personne chez Fauard ni chez Stock.



hodeis 01/03/2014 21:23


por fayard ,.....  lila seewald n'y etant plus, he doute pour ken bruen.


quand aux reste, soit, on a tendance à occulter la mort en occident,


une bonne nouvelle même si james lee burke meurt on a 4 ou 5 livres en retard


puis pierre bondil a soufflé qu'il restait encore 2 oo 3 inedits de Westlake


allez...........


je vous fais le kleenex à un euros, zen voulez ?

Jean-Marc Laherrère 01/03/2014 22:00



Garde tes machins en papier, chuis de la vieille école, je me mouche dans des tire-jus en tissu à carreaux que je change quand ils commencent à devenir trop raides.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact