Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 12:50

Cela faisait un moment que je voyais ici et là des chroniques à propos des romans édités par Kyklos. Des chroniques en général positives. En plus j’aime beaucoup leurs couvertures … Donc j’ai essayé, avec  ¡Viva la muerte ! du français Frédéric Bertin-Denis.

Bertin

Cordoue, en ce début de XXI° siècle. L'inspecteur chef Manuel el Gordo se remet difficilement d'une rude enquête quand on découvre, dans un village proche de la ville, le corps supplicié et torturé d'un haut dignitaire du Vatican. Malgré les pressions multiples venant aussi bien de sa hiérarchie que de celle de l'église, Manuel découvre vite que la victime fut un sacré fils de pute (il n'y a pas d'autres termes), franquiste convaincu et proche de ce que l'église et l'ancien régime espagnol comptait de plus pourri.


Quand un deuxième vieillard est lui aussi découvert mort torturé l'enquête se centre sur un massacre perpétué en toute impunité plus de cinquante ans auparavant. El Gordo va découvrir que les démons et fantômes du franquisme ne sont pas tous morts.


Plus de cinq cent pages denses qui laissent une impression mitigée.


L'écriture est parfois un peu « scolaire », avec une tendance à trop expliciter des sentiments ou des motivations qui devraient être évidentes au vu du reste. Le procédé narratif consistant, à chaque victime, à retrouver des documents ou des témoins qui relatent son histoire et celle des années noires du franquisme est un peu systématique et « facile ».


Et pourtant, malgré ces défauts, on se prend au jeu et on suit avec intérêt les aventures du Gros et ses plongées dans le passé.Ce sont d'ailleurs plutôt ces retours sur le passé et l’Histoire qu’ils racontent qui emportent l'adhésion, que l’enquête que l'on suit sans ennui mais sans non plus de réel enthousiasme.


Quoiqu’il en soit, cela prouve que l'ensemble tient plutôt la route. Un bon polar sérieux intéressant malgré ses défauts, auquel il manque une étincelle. Peut-être dans le prochain ?

 

Frédéric Bertin-Denis /   ¡Viva la muerte !, Kyklos (2012)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Polars français
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact