Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 21:22

Une nouvelle collection polars … Comme tout, cela peut être la meilleure ou la pire des choses. Ombres Noires (car c’est non nom) a plutôt l’air de démarrer de la meilleure des façons, avec Dans le ventre des mères de Marin Ledun.

 

LedunDébut 2008, quelque part en Ardèche, une explosion insensée détruit un village entier. Résultat, près d’une centaine de cadavres et, étrangement, les survivants ont tous disparu. Plus étrange encore, les corps présentent tous des mutations génétiques incroyables. Le commandant Vincent Auger, de Lyon, est dépêché sur place, mais il se heurte à des obstacles sans nom et se voit rapidement opposer le secret défense. Il a juste de temps d’identifier une jeune femme, Laure Dahan, qui semble semer la mort sur son passage. Le temps aussi de s’apercevoir qu’il y a là une énorme affaire de nanotechnologies, de mutations génétiques et de manipulation de l’humain. Pendant ce temps Laure Dahan est sur les traces de son père et bourreau, et surtout sur celles de sa fille qu’il lui a enlevée. Entre Laure, Vincent et les ceux qui tirent les ficelles une course poursuite s’engage, à travers toute l’Europe.

 

Je n’ai pas lu Marketing viral dont ce livre est la suite. Cela ne m’a absolument pas gêné. Voilà pour ceux qui seraient dans mon cas.

 

Comme j’ai une petite restriction, je l’expédie avant de dire tout le bien que je pense de ce bouquin. Donc voilà, après avoir été mené tambour battant, le roman se termine de façon un poil abrupte. Des explications finales pas forcément claires, un dénouement (après la fusillade) pas complètement convainquant.

 

Mais ne chipotons pas pour quelques pages … Il y en a quand même plus de 450 d’excellentes. Caractérisées en premier lieu par une parfaite maîtrise du rythme et du découpage. Ainsi que des scènes de bravoure que sont les scènes d’action.

 

Excellente cette héroïne, qui n’est pas sans rappeler les meilleures créations d’Ayerdhal. Un auteur  qui a peut-être inspiré Marin Ledun

 

Et pas seulement pour le sens du rythme, des scènes d’action et le goût pour des héroïnes qui déménagent. Mais également pour la colère, l’indignation, la rage et la façon de faire passer tout cela au travers d’une histoire bien racontée, sans jamais tomber dans la démonstration lourde.

 

Alors certes ce que raconte Marin Ledun n’est pas agréable et ne fait pas plaisir. Manipulations et marchandisation du vivant (y compris nous), commercialisation des corps et même, des esprits, corruption des élites, toute puissance du fric … Certes on ne peut guère parler de happy end, ni d’optimisme radieux. Mais le monde incite-t-il à un optimisme radieux ? Alors tant qu’à faire, autant être alertés par des auteurs de talent.

 

Marin Ledun / Dans le ventre des mères, Ombres noires (2012).

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Polars français
commenter cet article

commentaires

Hannibal 12/10/2012 15:50


Pas encore lu, mais ça ne saurait tarder. J'aime beaucoup ce que fait Marin Ledun en général et vu la thématique, je ne devrais pas être déçu je pense.

Je ne suis pas coutumier de la pub mais là, si tu m'y autorises, le sujet s'y prête.
Je viens d'organiser avec les éditions Ombres noires un concours pour Polars Pourpres autour de ce roman.
Pour tenter de remporter un exemplaire, il suffit de répondre à quelques questions (avant le 28 octobre) à partir de cette page. A vous de jouer !

Jean-Marc Laherrère 14/10/2012 22:07



Salut,


Pour l'instant je me "contente" de publier ton autopub en commentaire. Si j'arrive à sortir la tête de l'eau j'en fait un papier.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact