Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 22:49

Je n’ai jamais ici parlé de Jorge Semprun. Parce que cela fait un moment que je suis tombé dans la marmite du polar dont je n’arrive pas à m’extraire (et je ne m’en plains pas).

 

Mais on ne peut pas grandir dans une famille du sud-ouest (très sud et très ouest), forcément hispanisante, qui plus est communiste, avoir été bercé par les chansons de Paco Ibañez, sans avoir l’impression que Jorge Semprun faisait partie du décor familier.

 

Certes je n’ai lu que deux ou trois de ses romans, et il y a bien longtemps, et pourtant, l’annonce de son décès m’a touché.

 

Elle m’a remis en mémoire la description de la fuite d’un homme dans les rues du quatorzième arrondissement que j’habitais, il y a des années, au moment où je lisais un de ses romans. M’a remis en mémoire les histoires que conte Claude Mesplède qui le reçut, tout jeune, au CE d’Air France qu’il animait. M’a remis en mémoire le plaisir d’apprendre que l’Espagne, sortie de ses années de barbarie, en avait fait son ministre de la culture - il y a des symboles, comme celui-là qui comptent -

 

C’est pour cela que, bien que je l’ai peu lu, et que je ne l’ai jamais rencontré, l’annonce de sa disparition m’a touché.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère
commenter cet article

commentaires

Florence 09/06/2011 22:23



Si je peux me permettre de répondre, c'est d'Aragon, extrait de "Strophes pour se souvenir", se souvenir du groupe Manouchian.



Jean-Marc Laherrère 09/06/2011 22:44



Vous pouvez bien entendu, merci. Il faut dire que la culture de l'ami Jérôme est immense, et la mienne ... bien lacunaire.



Jérôme Leroy 09/06/2011 18:38



"La mort n'éblouit pas les yeux des partisans"


Salut et fraternité



Jean-Marc Laherrère 09/06/2011 20:50



C'est de qui ?


Itou.



Maïté Bernard 09/06/2011 15:02



Oui, de 17 à 18, il avait la voix d'un vieux monsieur mais au niveau de l'intérêt de ce qu'il racontait, il était totalement là! 


Sinon, rien à voir, mais j'ai terminé hier "Nido vacio" d'Alicia Gimenez Bartlet, et comme je me suis régalé, ce week-end je prends la suite, "El silencio de los claustros"



Jean-Marc Laherrère 09/06/2011 15:40



Tu lis en en castellano. Un courage que je n'ai pas.



Maïté Bernard 09/06/2011 08:52



Hé bien moi aussi ça m'a fait quelque chose.  Je l'ai un peu écouté hier sur France Inter, qui rediffusait une émission de décembre dernier où il avait été interwievé par François Busnel, et
décidément il était d'une intelligence, d'une acuité bluffantes, et sans jamais être froid.



Jean-Marc Laherrère 09/06/2011 14:23



J'ai raté ça, c'était de 17 à 18 je suppose.



Benoit 08/06/2011 23:08



"Le grand voyage" et "Quel beau dimanche" sont deux grands et beaux livres autobiographiques



Jean-Marc Laherrère 09/06/2011 14:22



Ce ne sont pas ceux là que j'ai lus. Il y a tant de livres à lire !



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact