Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 18:57

Je vais faire une chose que je ne fais jamais, ou presque jamais, je vais être méchant, gratuitement méchant.

Il y a quelques jours un lecteur de passage me contactait pour me proposer un partenariat : je faisais la pub de son site et chaque fois qu’il gagnait un contrat il me versait un pourcentage. Je lui ai répondu poliment que j’avais pour règle de n’accepter aucune pub, aucun lien commercial. Fin de l’échange, très courtois.

 

Et non ! Aujourd’hui mon lecteur pugnace revient et poste un commentaire particulièrement pertinent sur ma chronique Six contes catalans (je vous laisse juger du commentaire) et dépose, comme il se doit, le lien vers son site.

 

J’ai peut-être la tête un peu près du bonnet. J’aurais pu jeter le commentaire à la poubelle. Ben non, il veut qu’on parle de son site, je vais en parler.

 

Donc ce site va faire de vous en écrivain, un vrai, en 15 pages d’astuces et 97 jours. Ni plus, ni moins. Mais attention, dès la première page, l’auteur vous avertit : « Créer un roman est un acte de dieu, tout comme la conception d’un enfant. Donner vie à des personnages qui viendront ensuite stimuler l’imaginaire des lecteurs, voilà un défi intéressant. ». Voilà bande de mécréants ! Vous le savez maintenant, c’est Dieu qui guide la plume d’Antoine Chainas, Caryl Férey, Valerio Evangelisti et Tim Dorsey.

 

Maintenant que l’on a posé les fondamentaux, que peut-on lire, gratuitement, pour appâter le chaland et lui donner envie de débourser les 3x27 € qui feront de lui un romancier reconnu et surtout publié ?

 

On peut lire des témoignages, comme dans les pubs pour les régimes pour maigrir ou pour faire repousser les cheveux : « Quel choc lorsque j’ai constaté que je pouvais vraiment avancer dans l’écriture de mon roman sans avoir l’impression de faire du sur place! Toute ma vie, j’ai cru que seulement certaines personnes avaient le talent nécessaire pour écrire un roman.

Vous m’avez bien appris une leçon. Écrire un roman est loin d’être réservé à quelques élus et encore plus loin d’être du travail. C’est réellement une partie de plaisir et en plus, j’ai maintenant VRAIMENT comme but d’être publié. »

 

C’est vrai ça ! Dire qu’il y a des cons pour croire qu’il faut du talent pour écrire un roman ! Et d’autres qui croient que c’est un dur labeur !! Ben non, il suffit d’acheter la méthode (3x27 €) et hop, un roman pondu en 97 jours.

 

Alors maintenant, les zôteurs, fini de vous la péter ! Tout le monde est pareil, tout le monde peut écrire Cent ans de solitude ou L’écume des jours. Alors un peu de modestie mesdames et messieurs !

 

Mais on peut aussi bénéficier de conseils gratuits (avant de commander les conseils payants). Il y en a quelques uns, ils valent tous leur pesant de cahouettes, mais je ne résiste pas à la tentation de vous livrer ceci : « Comment écrire une histoire policière? En ayant un fil conducteur solide, en imaginant un antagoniste maléfique, en planifiant la fin de votre roman en sachant que votre héros devra sauver le monde… ».

 

Ben alors ça va pas du tout ça ! J’en connais des où que c’est le méchant qui gagne ! Et où le monde ne va guère mieux à la fin !! Va falloir lire la méthode. Monsieur Férey, dans votre prochain roman j’espère bien que le gentil survit et que le méchant morfle et que le monde est sauvé !

 

Une autre : « Comment écrire une histoire pour enfants? Écrire une histoire pour enfants est très simple. Écrivez de petits scénarios, sans violence, sans cérémonie. Écrire une histoire pour enfant se résume à peu de choses tant que votre imaginaire est au rendez-vous et que vos héros débordent d’énergie. Voici la composition gagnante d’une histoire pour enfants : un héros, quelques personnages secondaires, une histoire simple sans grand revirement de fond. Voilà. J’oubliais. Comment écrire une histoire qui captivera vraiment un jeune auditoire? En favorisant les animaux comme personnages. Les enfants adorent les animaux. ».

 

Là deux commentaires. Le coup des animaux, c’est une idée originale de monsieur Jean-Hugues Oppel et ça s’appelle l’effet Gros Nez © JHO. Puis Mme Rowling elle a tout faux. Elle a écrit une histoire complexe, avec de la violence, des cérémonies, beaucoup de personnages et plein de revirements. M’est avis que son Harry machin là, il va pas marcher fort …

 

Bref, en guise de conclusion, juste une humble demande : Je trouve absolument normal que vous n’ayez rien à foutre de ce que j’écris ici, c’est le cas de la quasi-totalité de l’humanité, ça me va. Mais un conseil, n’utilisez pas les commentaires comme un moyen détourné de vous faire de la pub, ça m’agace et quand je m’agace j’oublie que j’ai bon fond.

 

Finalement j’ai une autre demande : Auteurs nouveaux ou confirmés, si vous avez appris à écrire avec la méthode ci-dessus, merci de ne pas me proposer de lire et commenter vos textes …

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Mauvaise humeur
commenter cet article

commentaires

Bertrand 30/09/2011 22:32



Ouais, ce truc est à la création litteraire ce que "enlarge your penis" est à une sexualité épanouie. 



Jean-Marc Laherrère 02/10/2011 18:42



Belle formule !



yaki 30/09/2011 10:13



Moi aussi je me sers de ce site pour avoir des critiques intéressantes avant d'acheter n'importe quoi pour la bibliothèque dans laquelle je travaille alors merci ! Merci également pour m'avoir
fait sourire de bon matin avec ce billet plein d'humour ! ma journée commence finalement pas si mal ;-)



Jean-Marc Laherrère 30/09/2011 10:53



Merci de même !


Et finalement, après m'avoir agacé ce site m'aura bien fait rire.



Sisco 29/09/2011 20:59



Mazette, moi je voudrais faire de la bédé, ça marche aussi. Je voudrais commencer par le dessin mais, bon, j'ai envie de signer le scénario histoire de m'en mettre deux fois plein les fouilles.
Par exemple, y a-t-il un chapitre Hergé ? Non, parcequ'un journaliste avec un chien... hein ? C'est d'une bêtise. Allez hop, j'appelle Casterman.



Jean-Marc Laherrère 29/09/2011 21:10



Pas con ça un journaliste avec un chien. Ou un cowboy avec un cheval qui parle.



christophe 29/09/2011 19:58



Franchement Jean-Marc, tu manques de clairvoyance car plus je connais Serge, plus je suis sur que c'est dieu qui guide la main de Tim Dorsey !



Jean-Marc Laherrère 29/09/2011 21:09



Dieu tu es sûr ? Je croyais pourtant l'avoir entendu dire "Satan m'habite !"


Bon d'accord je suis fatigué.



benoit 29/09/2011 16:38



moi aussi quand j'ai besoin d'un avis sur un auteur "noir" je viens voir ici, alors encore merci et continue ce super boulot Jean-Marc ; quand au soi-disant partenariat, décidément rien n'arrête
la cupidité !



Jean-Marc Laherrère 29/09/2011 21:09



Merci.


Non rine n'arrête la cupidité, ni visiblement la bêtise.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact