Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 19:33

« Un des meilleurs thrillers irlandais de ces dernières années » lit-on en quatrième de couverture. Et donc j’ai hésité à l’ouvrir. Parce qu’en général j’aime beaucoup les polars qui nous arrivent d’Irlande, mais je ne suis pas fan de thrillers … Puis je me suis décidé, voici donc Trois accidents et un suicide, de Seamus Smyth.

 

smythGerd est une pourriture sans morale. Gerd tue des gens, sans haine ni passion, mais avec beaucoup de savoir faire. Il se débrouille toujours pour qu’on croit à un accident ou à un suicide. Gerd n’a jamais été soupçonné. Ce qui ne l’a pas empêché de ramasser une jolie fortune, tout en restant dans l’ombre de son ami Toner, gros caïd de Dublin. Mais cette fois, pour une histoire de femmes, Gerd s’est mis dans le pétrin et il va lui falloir éliminer un certain nombre d’enquiquineurs … Dernier détail, Gerd est le narrateur.

 

Cette fois la quatrième de couverture dit très certainement la vérité. C’est effectivement un thriller très efficace. Le narrateur est une pourriture comme on en voit peu, même dans le polar. Glacial, manipulateur, totalement amoral, uniquement préoccupé par ses besoin … et extrêmement intelligent. Ses combines sont impressionnantes.

 

Mais ce n’est pas pour autant qu’il m’a réconcilié avec les purs thrillers. J’ai passé un bon moment de lecture, mais je ne pense pas que je lirai d’autres titres de cet auteur. Parce que mise à part l’envie de tourner les pages pour savoir la suite, je ne retiens pas grand-chose de ce roman. Ni sur l’Irlande, ni sur Dublin, ni sur la nature humaine, ni sur les différents personnages dont le sort avait tendance à m’indifférer …

 

L’un des meilleurs peut-être (je suis très mal placé pour en juger), mais d’un genre auquel j’ai définitivement du mal à accrocher.

 

Seamus Smyth / Trois accidents et un suicide  (Quinn, 1999), Fayard/Noir (2010), Traduit de l’anglais (Irlande) par Natalie Zimmermann.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Polars irlandais
commenter cet article

commentaires

zython frezzer 28/08/2013 16:20


Bonjour,


Je suis assez d'accord avec ta critique mais je trouve dommage de tirer un trait définitif sur cet auteur qui a signé Rouge Connemara qui est nettement meilleur voire même très bon parce que
beaucoup plus plongé dans les traumatismes causés à ceux qui ont fréquenté, contraints et forcés, les orphelinats catholiques d'Irlande. Allez, donne lui une deuxième chance, Sam...

Jean-Marc Laherrère 28/08/2013 16:28



Je lui donnerai donc une seconde chance.



Pierre FAVEROLLE 10/06/2010 20:37



Salut Jean Marc,


Celui-là, on me l'a passé, et ça me semble intéressant. Je voulais juste te dire que ton avis a pour lui l'honnêteté (tu dis que tu n'aimes pas les thrillers) mais je te trouve limite méchant. Je
jugerai sur pièce. J'ai quand même Carlotto et Westlake qui attendent. En ce qui concerne les thrillers, parfois, ça fait du bien de lire un livre sans avoir à réflechir.


A +



Jean-Marc Laherrère 11/06/2010 09:21



Je suis désolé si c'est méchant, parce que, comme je l'ai écrit, c'est plutôt bien fait. Mais il n'y a rien à faire, ça ne m'intéresse pas ... J'attends ton avis avec impatience.



titcamisol 09/06/2010 20:36



L'Irlande ne supportant guère le thriller,( ce qui nous fait un point commun) je vais donc plutôt m'offrir une pinte de Bruen que Fayard a eu la bonne idée de tirer en mars 2010 : Une Pinte De
Bruen, Volume 1 - Premiers Romans Et Nouvelles.



Jean-Marc Laherrère 09/06/2010 21:47



Celui-là je l'ai sous le coude pour cet été.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact