Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 19:36

J’annonçais il y a peu, qu’un bonheur n’arrive jamais seul et voici donc l’année deux du jubilatoire Transmetropolitan de Warren Ellis et Darick Roberston.

 

transmetro 03

Cette fois c’est du sérieux. Plus question de glandouiller à couvrir les conventions des nouvelles religions ou l’instrumentalisation politique et économique des nouvelles modes. Là, on rentre dans le dur comme on dit. Ce sont les élections aux US. Avec les primaires, le fric, les conventions, les trahisons et toutes les saloperies permises. Bien entendu, Spider Jerusalem ne peut pas encaisser le Président en exercice qu’il a surnommé La Bête, mais Le Sourire, son challenger, vaut-il mieux ? Ce qui est certain, c’est que ça va saigner.


Damned, l’année 1 c’était déjà bon, mais là, avec cette plongée dans le monde de la politique américaine vu par Ellis c’est encore meilleur ! Quelle putain d’énergie, quel patate, quelle méchanceté ! Certes les grincheux vont me dire que c’est exagéré, outré, outrancier même. Mais l’est-ce vraiment tant que ça ? Et pour dénoncer la corruption de tout un système que vaut-il mieux faire ? Ecrire de articles sérieux, documentés et politiquement corrects ou se lâcher, ne rien s’interdire et emporter tout dans un tourbillon de mauvais goût assumé ? Chacun choisira ce qu’il préfère, moi je vote Spider Jerusalem !

 

Warren Ellis (scénario) et Darick Robertson / Transmetropolitan (année 2) (Transmetropolitan, 1998 à 2000), Vertigo/Urban Comics (2014), traduit de l’anglais par Jérémie Manesse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans BD
commenter cet article

commentaires

Romain S 18/07/2014 14:30


Bonjour,


Pour en revenir à Transmetropolitan, je dois avouer ne pas avoir été aussi emballé. J'en avais déjà entendu parler ailleurs en des termes assez éliogieux et c'est pourquoi je m'y étais plongé il
y a peut-être 1an1/2 ou 2. J'avais directement attaqué par le T2 dans son ancienne édition chez une autre maison car le T1 n'était plus disponible, mais je ne pense pas que cela soit génant.


J'espérais me fendre la poire à longueur de pages, mais non, j'avais été franchement déçu et je n'ai même pas terminé le volume. Je crois faire partie des grincheux de votre article car je
souscris à toutes leurs critiques. C'est irrévérencieux certes, mais d'une irrévérence franchement forcée. On a très vite cerné le personnage de spider Jérusalem, aidé en cela par sa ressemblance
très appuyée avec Hunter S Thompson, et on n'est jamais surpris par le moindre de ces faits et gestes.


Enfin, je n'étais peut-être pas dans de bonnes dispositions à l'époque et votre article me donne envie de lui donner une seconde chance. L'occasion peut-être de revoir mon jugement.


Merci par ailleurs pour votre blog. Le roman noir est un genre que j'explore avec davantage d'assiduité depuis quelques temps et je viens régulièrement piocher des idées de lecture chez vous.


Bien à vous


Romain

Jean-Marc Laherrère 18/07/2014 15:17



Tout d'abord merci et enchanté de pouvoir aider (un peu) à se etrouver la la multitude des polars édités.


C'est vrai que Transmetropolitan en lisant je me disais qu'on pouvait trouver ça forcé, outrancire, répétitif ... Mais je suis emporté par l'énergie de ce mauvais goût qui m'enchante.



Norbert 18/07/2014 08:52


AAAAAH !! Ca fait plaisir ! Promis, tu ne seras pas déçu, c'est vraiment du lourd ! Il est surnommé le "Conrad des bayous". Alors bon, j'ai jamais lu Bayou et connait pas la région des Conrad,
mais des bouquins comme ça j'en voudrais tous les jours...


Sinon, très bien les émssions.

Jean-Marc Laherrère 18/07/2014 15:16



Moi je connais bien la région des Burke,mais je n'ai moi non plus jamais lu de bouquins du dénommé Bayou ...



Norbert 17/07/2014 21:07


Salut JM,


Juste pour te signaler que toute la semaine France Culture aura reçu un écrivain de polar (Nicolas Mathieu, Maravélias, Michael Mention, etc) mais que ça a commencé lundi avec un entretien avec
Marie-Caroline Aubert du Seuil. Et justement dans cette émission que tu peux réécouter en podcast ici, le journaliste la
questionne longuement sur ... Tim Gautreaux, autant sur "Le dernier arbre" que sur celui à paraître fin août qui a l'air tout aussi excellent. Je me suis dit qu'il fallait que tu écoutes cette
émission (et les autres aussi ) pour être sûr que tu ne loupes pas la claque Gautreaux (un écrivain cajun) ! ;)

Jean-Marc Laherrère 18/07/2014 08:31



Je vais voir si j'ai le temps d'aller récupérer les podcasts, et promis je m'occupe de ce Gautreaux pendant mes vacances.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact