Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 22:55

Je ne connaissais pas du tout Warren Ellis, et j’ai commencé à lire du bien de son dernier roman traduit, Gun machine ici et là. Donc j’ai essayé. J’ai bien fait.

Ellis

John Tallow est flic à New York. Un flic de polar : célibataire, cynique, fatigué, pas loin de la dépression. Ce n’est pas la mort de son équipier, descendu devant ses yeux par un cinglé qui risque d’améliorer cet état de fait. Sauf que lors de la fusillade, le mur d’un appartement a été en partie détruit, et que de l’autre côté John découvre la collection de flingues la plus invraisemblable qui soit. Et qu’il s’avère que tous, sans exception, ont servi dans des affaires classées sans suite. John Tallow serait-il tombé, sans le savoir sur le serial killer le plus meurtrier de l’histoire de New York ? Toujours seul, uniquement aidé par deux allumés de la scientifique John Tallow va s’attaquer à des décennies de violence, de meurtre et de corruption.


Ca démarre comme un roman de serial killer de plus. Mais très vite on s’aperçoit qu’on a autre chose dans les mains. Parce qu’il y a une écriture. Parce qu’il y a des personnages extraordinaires (y compris le tueur), parce que l’auteur semble flirter en permanence avec le fantastique et/ou la folie, parce qu’il y a de l’humour.


Et surtout parce que sous les dehors d’une intrigue menée de main de maître qui va s’accélérant d’un bout à l’autre, mine de rien, c’est l’évolution d’une ville et de toute une époque que décrit l’auteur. Une époque où le fric est roi, où le discours libéral (le nouveau mot pour capitaliste) est tout puissant et omniprésent, une époque incapable de voir ses absurdités (comme de monopoliser tant de cerveaux pour accélérer les transactions boursières). Une époque où le privé prend le pas sur le bien public, où tout, absolument tout, est privatisable et privatisé petit à petit, jusqu’à la sécurité. A ce propos la scène qui voit les flics confrontés aux employés d’une société de sécurité privée est inoubliable.


Pour tout dire, on lit ce roman à toute vitesse, comme l’excellent thriller qu’il est, et ensuite on y pense longtemps, longtemps. Un vraie découverte pour moi.


Warren Ellis / Gun machine (Gun Machine, 2013), Le Masque (2014), traduit de l’anglais par Claire Breton.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Polars grands bretons
commenter cet article

commentaires

gwen 11/03/2014 20:22


Merci Jean-Marc pour cette découverte. Après avoir lu ta chronique, j'ai acheté direct ce bouquin.  Pas déçu. J'en suis à la moitié et je me délecte de chacune des pages. Les personnages
sont vraiment biens, on accroche tout de suite. Au coeur de NY. Du polar comme je les aime!!! Merci encore.

Jean-Marc Laherrère 13/03/2014 11:00



De rien, c'est le but du blog. Bonne continuation.



Bad Chili 26/02/2014 23:56


Si tu as aimé Gun Machine, fonce sur Artères Souterraines, un poil moins polar mais encore plus déjanté, encore plus drôle, encore plus génial ! Et pour les comics, je pense aussi que pour un
lecteur de polar, la meilleure porte d'entrée c'est Transmetropolitan (qui vient justement d'être réédité, en vente dans toutes les bonnes librairies) ou Scars (un pur polar très sombre mais il
me semble malheureusement qu'il n'a encore jamais été traduit en français). Et ensuite, pour élargir un peu et voir de quoi Ellis est capable dans un autre genre : The Authority. Planetary est
formidable mais tellement référencé qu'il risque de laisser les non-lecteurs de comics sur le carreau (enfin je crois, je me rends pas bien compte, j'ai été biberonné aux comics). Bref, Ellis,
c'est du tout bon !

Jean-Marc Laherrère 27/02/2014 08:37



Les avis concordent, je vais "m'équiper" à mon prochain passage en librairie.



Mary 26/02/2014 08:43


Bon, depuis le temps que j'en entends parler, me voilà définitivement convaincue. Il y a fort à parier qu'il sera une de mes prochaines lectures. Je suis dans "Le jardin de bronze", et vraiment
j'aime beaucoup. Chronique à venir sous peu, je pense.


Merci !

Jean-Marc Laherrère 26/02/2014 09:08



Ca m'intéresse. J'attends ta chronique.



ingannmic 25/02/2014 19:28


Et bien, au diable l'avarice, alors...


Je note, je note...

Jean-Marc Laherrère 25/02/2014 23:09



Il y a aussi les bibliothèques ...



Julien 25/02/2014 16:22


D'habitude uniquement lecteur de tes chroniques, je me sens obligé de laisser une petite remarque concernant l'oeuvre de Warren Ellis comme scénariste de comics. Je confirme qu'il faut absolument
lire Transmetropolitan, dont le principal protagoniste est un journaliste libertaire et déjanté qui adore mettre le feu aux poudres. Et je rajoute The Authority qui pervertit et transforme le
genre "super-héroïque" avec beaucoup de violence, d'humour et de transgressions.

Jean-Marc Laherrère 25/02/2014 16:54



Merci ! Je note tout ça.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact