Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 19:16

En quelques romans Sam Millar c’est affirmé comme un auteur à suivre. Encore un irlandais me direz-vous. Ben oui, il va falloir s’y faire, après la vague scandinave, on a droit à une vague irlandaise (pas encore aussi médiatisée) et c’est un vrai bonheur. Son dernier roman traduit, Les chiens de Belfast serait, si j’ai bien lu, le début d’une série. C’est une très bonne nouvelle.

Millar

Karl Kane est privé à Belfast. Fauché comme beaucoup de privés, préposé aux affaires minables, divorcé, beau-frère d’un flic, et victime de fortes crises d’hémorroïdes. Voilà pour le héros. Il est contacté par un homme qui veut des renseignements sur un cadavre récemment trouvé dans les rues de Belfast. Une affaire plutôt bien payée et a priori sans risque. A priori. Car les cadavres mutilés s’amoncellent et de vieilles histoires sinistres remontent à la surface.


Ceux qui connaissent les premiers romans de Sam Millar se doutent bien qu’ils ne vont pas lire une bluette … Et ce n’en est pas une. Le prologue donne le ton, ce sera sanglant. D’un autre côté, Sam Millar est irlandais. Ce qui implique un humour noir grinçant qui vient faire passer la pilule. Là encore l’entame du premier chapitre donne le ton. Je n’en dis pas plus, lisez !


Ensuite, ça déroule : un privé dans la grande tradition (un rien paumé, tenace, grande gueule, fauché, peu copain avec la police), une intrigue mêlant passé et présent fort bien menée, des dialogues très réussis, du bonheur.


En toile de fond de cette histoire une ville de Belfast qui n’a rien à envier aux autres métropoles décrites par les grands du polar : pluie, crasse, corruption, police pourrie, faibles systématiquement matraqués par les plus forts, impunité des puissants. Bref la « routine », une routine dont peu de romans parlent … sauf les meilleurs polars et Les chiens de Belfast en fait partie.


On peut trouver que l’histoire est un brin dense, mais je mets cela sur le compte du premier d’une série où il faut présenter les personnages et leur lourd passé. Pour ma part, cela ne m’a pas dérangé, et surtout, ça me donne encore plus envie de lire la suite.


Sam Millar / Les chiens de Belfast (Bloodstorm, 2008), Seuil/Policiers (2014), traduit de l’irlandais par Patrick Raynal.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Polars irlandais
commenter cet article

commentaires

Bad Chili 27/02/2014 00:11


C'était mon premier Sam Millar. Et ce ne sera certainement pas le dernier.  

Jean-Marc Laherrère 27/02/2014 08:35



Tu peux sans hésiter lire les premiers.



laure 03/02/2014 15:47


J'ai le bouquin sous le nez (je suis entrain de le cataloguer) : et question existentielle de la bibliothécaire à la con (moi) : en 4ème de couv., l'éditeur parle d'une "trilogie", ce qui veut
dire pour moi, 3 tomes qui forment une histoire, un peu comme "Millenium ". Plus souvent en matière de polars, on a des séries avec des
héros récurrents (le commissaire Léon chez Nadine Monfils, ou le commissaire Montalbano chez Camilleri), constituées de
volumes indépendants les uns des autres et correspondant à autant d' enquêtes. Bref : cette "trilogie" = UNE enquête sur 3
tomes, ou TROIS enquêtes  différentes menées par le détective privé ??

Jean-Marc Laherrère 03/02/2014 22:57



Trois enquêtes différentes. le premier roman se termine sur une vraie conclusion. Avec quelques fenêtres ouvertes et des conflits non résolus, mais l'affaire est close.


Un peu comme les Harry Hole de Nesbo (je suppose) où chaque livre est indépendant, mais où un petit fil conducteur persiste.



dasola 28/01/2014 16:10


Bonjour, j'ai déjà lu le prologue, pour être glauque et sanglant, c'est glauque et sanglant. Je vais lire la suite avec intérêt. J'ai déjà lu "Poussière, tu seras", pas gai. Bonne journée.

Jean-Marc Laherrère 28/01/2014 16:26



J'avais averti ! mais il y a plus d'humour que dans Poussière ou redemption factory.



it's me 24/01/2014 09:27


vrai colin bateman qu'est il devenu ? ....


j'y vais de ca pas faire des recherches

Jean-Marc Laherrère 24/01/2014 16:42



J'attends le résultat des recherches avec impatience !



it's me 23/01/2014 16:33


bon soyons pragmatique, que reste il en irlandais, hum..... Ken Bruen , Declan Burke...etqui d'autres, je sens que Ken Bruen ca va pas être simple ^^

Jean-Marc Laherrère 23/01/2014 22:32



Ken Bruen compliqué. T'as fait Stuart Neville ? Et il y a quelques années il y avait un autre nord irlandais très drôle : Colin Bateman.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact