Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 23:21

Je ne voulais pas parler des élections, mais là, y en a des qui m’ont vraiment pompé l’air au-delà du supportable. Cela ne va sans doute étonner personne ici, j’ai voté Mélenchon au premier tour. Avec un espoir, que son score mette un claque aux fachos du Bloc, et oblige ceux qui osent se dire de gauche à être un tout petit peu à gauche. Donc dimanche soir, non, je n’ai pas fêté les résultats.

 

Et comme je sais que des foules entières attendent avec impatiences mes déclarations, je vais m’adresser aux françaises et aux français.

 

A ceux qui ont voté comme moi, ou pas loin, ben vous avez toute ma sympathie, vous devez en avoir gros sur la patate ces jours-ci.

 

A ceux qui ont voté le futur président du Béarn, je ne sais trop quoi dire. J’en connais, on peut être copains à condition de causer musique, bouquins ou pinard … Ca continuera.

 

Face à ceux qui ont voté pour l’immonde qui nous sert de président actuellement je reste sans voix. Soit ils font partie des 5-10 % des français à qui sa politique est profitable (au moins à court termes) et ils sont de sales égoïstes, mais au moins ils sont cohérents, sinon, j’avoue que j’ai du mal. Se faire enf(i)ler pendant 5 ans et en redemander, j’avoue que je sèche.

 

Je me sens un peu trahi par un certain nombre de potes, et même d’amis qui ont voté Hollande, en avouant souvent que s’ils n’avaient pas eu peur, par conviction, ils se sentaient plus proche de Mélenchon. J’avoue que je vous en veux, un peu. Mais comme disait Desproges, on reconnaît un ami à ce qu’un jour il vous déçoit. Ben voilà, je suis déçu. Quant aux convaincus que le PS est une alternative à l’UMP, je leur conseille de lire Préparer l’enfer de Thierry Di Rollo. Les écrivains ne sont pas prophètes, ils ne prévoient pas l’avenir, mais ils sentent parfois un peu mieux que nous ce qui pourrait arriver. C’est pourquoi il faut les lire. Pour que ça n’arrive pas.

 

Pour les électeurs du FN. Il parait qu’il y en a qui votent ainsi parce qu’ils sont perdus, parce qu’ils sont en colère. Comme le disait, encore, le grand Pierre, ce sont des gens qui se trompent de colère. C’est aussi un échec énorme pour le système éducatif (et oui, je sais, désolé les pédagos) qui n’a pas su leur donner la moindre éducation politique, pour leurs parents (quand ce sont des jeunes) qui n’ont pas été foutus de leur apprendre les bases les plus élémentaires, bref pour tout le pays, médias, acteurs éducatifs et sociaux, militants de gauche … Et je me mets dans le même panier, sans bien savoir ce que j’aurais pu faire, mais en sentant bien qu’on y est tous pour quelque chose.

Ceux qui sont militants et convaincus je les méprise profondément. Non tout ne se vaut pas. Le racisme, la xénophobie sont des saloperies. Inutile de venir faire vos petits cacas dans les commentaires, je suis ici chez moi, je modère, je ne suis ni gentil ni patient, donc vous ne rentrez pas.

 

Histoire que les choses soient claires. Je suis bien en France. Je n’avais que rarement eu honte de me dire français. Depuis un certain 21 avril, et encore plus depuis cinq ans je fais profil bas, comme les italiens sous Berlu, comme les américains sous Bush. J’ai ici ma vie, ma famille, mes potes … Mais si un jour vous arrivez au pouvoir, je parle 3 langues, mes gamins deux, ils ont une double nationalité (et ils vous emmerdent), j’ai un boulot qui se vend bien,  j’irai voir ailleurs si les gens sont moins cons.

 

Enfin je voulais dire un petit mot aux journalistes politiques. Aux fins commentateurs des petites phrases, aux putassiers qui ont passés leurs colonnes à comparer Mélenchon et le Pen, et à prétendre que le vote Front de Gauche affaiblissait le PS. Je vous vomis. Vous êtes lâches, vous êtes méprisants, vous êtes veules, vous êtes en plus cons comme des manches. Vous avez une forte responsabilité dans le vote Front national, que vous soyez à la radio, à la télé, dans les journaux autoproclamés sérieux, sur le web, partout.

 

Je ne suis pas rancunier, mais j’ai de la mémoire. Souvenez-vous, le Oui, le Non. Vous étiez tous pour le Oui. Tous. Ceux qui étaient contre étaient des ploucs, des nuls, des incultes, des abrutis apeurés …

 

Sachez bande de méduses que je l’avais lu le traité. Dans mes chiottes, article après article, au risque de me faire engueuler parce que je monopolisais les lieux. Et je m’étais fait mon opinion, ligne après ligne. Et nous étions nombreux dans ce cas, bande d’incultes suffisants. Et vous aviez déjà la même morgue condescendante alors que vous êtes de simples lèche-culs. Lèche-cul de l’un ou de l’autre parti qui sera au pouvoir dans quinze jours, mais lèche-cul quand même. Et vous avez encore rejoué la même partition. Je vous méprise profondément. Et au passage, puisque vous aimez jouer à celui qui a la plus longue, vous qui pensez que vous faites partie de la crème cultivée et diplômée, sachez que je suis à peu près certain que ma liste de diplômes est plus longue que la vôtre.

 

Vous avez encore été lamentables pendant la campagne, vous l’avez encore été dimanche et les jours suivants. Je vous ai entendu et lu mesurer combien de temps Mélenchon avait parlé sans prononcer le mot Hollande, et analyser … L’analyse est simple bande de truffes. La seule chose qui peut motiver un électeur de Mélenchon à aller voter dans dix jours, la seule qui me motive, c’est la méchanceté. C’est d’avoir le plaisir de voir les gueules défaites des Coppé, Morano, Juppé et du l’infect de l’Elysée. La seule.

 

Le six j’irai voter. Par pure méchanceté. Par vengeance. Et j’incite tous ceux qui ont eu honte d’être français depuis cinq ans à aller se venger. Sans rien espérer, sans rien attendre de la clique qui s’annonce. Parce que finalement, ils sont d’accord sur presque tout. Allez, Serge qui pense (et je suis de plus en plus près de te rejoindre) qu’élections, piège à cons, allez les Unwalkers, vous avez pas envie de leur faire un tout petit peu mal ? Juste pour voir leur tronche ? Vous n’avez pas envie qu’un petit juge teigneux plante ses crocs dans son cul anémique ? Je n’en n’appelle pas au civisme, ni à l’espoir. Juste à la méchanceté pure.

 

Enfin, je ne peux pas croire qu’un lecteur de polars assidus ne sente pas un léger frémissement à l’idée de mettre un coup de genou dans les joyeuses (ou pour parler étranger, una patada en los huevos) de ceux qui nous ont marché sur la gueule depuis cinq ans. Et on se refuserait ce petit plaisir simple ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Mauvaise humeur
commenter cet article

commentaires

La petite souris 28/04/2012 17:38


mdr ! surtout pas JM ! Apparemment vous criez tellement fort ( à juste titre)  votre colère les copains qu'on dirait que ma petite voix à du mal à se faire entendre ! qu'est ce que je disais? Que je partage tout à fait celle ci bien sûr!


Si je pense que le raze bitume sera sorti le 6 mai prochain ( encore qu'on sait jamais) moi ce qui m'affole c'est la suite, car je pense qu'on ne mesure pas encore l'étendue des ravages de cette
election. Cette fois ci les vannes sont ouvertes, le cordon sanitaire ( certe porreux) entre la droite et son extrême est tombé et que le flot de fiel , de haine va pouvoir se deverser sans
retenue.


Et si certains, naïfs et aveugles, doutaient encore que Sarko fasse les poches du FN, qu'ils s'amusent à prendre n'importe quel discours de ces derniers jours du nabot et à remplacer les termes "
etrangers" et " immigrés" par " juifs" et peut être comprendront ils pourquoi ca sent tellement le brun cette affaire là ! Rajoutons des flics avec un permis de chasse qu'on veut leur offrir (
sans quotas, vu que les espèces invasives et les rebelles foisonnent dans le pays) et ils auront une idée de cette douce France qui se prépare.


Demain nous aurons le FN qui va changer de nom et devenir d'un seul coup d'un seul , fréquentable. Nous aurons des accords extrême droite UMP parce que si Sarko est capable de lecher les burnes
de l'extrême droite pour rester au pouvoir, vous doutez vous que ses lieutenants n'en fassent pas autant en province?? Avec des electeurs qui zn plus maintenant sont totalement décomplexés et
revendiquent aujourd'hui leur vote haut et fort!


tu cites pas mal de responsables JM, à juste titre. j'en rajoute un. Nos hommes politiques dit " démocrates" qui pendant 30 ans ont refusé de débattre avec Le Pen, de confronter idées, valeurs et
programmes au pretexte qu'on ne parle pas à ces gens là. Ils ont préféré la chaise vide au combat politique et laissé ces fachos developper à loisir leurs thèses sans contradictions. Seul
Melechon durant cette campagne est allé à la castagne ! Curieusement là , c'est la blondasse qui cette fois s'est degonflée et a fui la confrontation.


Enfin, ma colère elle va aussi contre cette confortable excuse de dire que les electeurs du FN ont exprimé leur colère, que c'est un vote de crise. NON NON et NON c'est un vote de connards, de
racistes  et de futurs collabos ! En cela je rejoins totalement Yan ! Cette explication est intolérable ! Rien, aucune excuse, aucune circonstance ne peut dédouaner ceux qui ont voté facho.
Pas après 2002, pas après 30 ans de FN à la télé ! l'electeur du FN a voté en connaissance de cause !


Connaissez vous un seul electeur du FN qui soit contre le fait de renvoyer les immigrés dans leurs pays? Un seul electeur du FN qui soit contre le tout sécuritaire? Un seul electeur du FN qui ne
soit pas pour la préférence nationale? Si vous en connaissez un, présentez le moi ! Moi depuis 27 ans que je vote je n'ai jamais croisé un tel specimen dans mon bureau de vote !


tu l'as compris JM je suis aussi en pétard ! Je bosse dans un bahut qui porte le nom de Lucie Aubrac. Je me rappelle encore de cette vieille dame venue inaugurer son collège il y a huit ans ,
snobant les politiques présents , demandant au enfants de s'approcher autour de son fauteuil roulant, pour leur parler, avec des mots très simples, avec douceur , gentillesse mais avec gravité et
sans démagogie, de la liberté. De leur expliquer que résister pour elle est le plus beau combat qui soit et que , petit ou grand, celui ci se livre à chaque instant de la vie car rien n'est
jamais acquis.


Quel paradoxe de voir la Norvège chanter dans la rue une chanson pleine d'humanité en réponse au discours de haine de Breivik au moment même où la France s'enfonce dans l'intolérance !


Le 1er mai dans la rue, le rouge sera ma couleur, mon poing sera serré, et je conjuguerai ce verbe "résister" avec les copains! Puissions nous être nombreux !


ps: désolé JM je suis un peu long!

Jean-Marc Laherrère 28/04/2012 17:46



Bravo !!


C'est certain, des barrières sont tombées, et ce ne sont pas les bonnes. Même si les cons qui votent FN continuent à avoir honte. ils n'osent même pas le reconnaître (du moins pas tous) quand ils
sont sondés anonymement. C'est bien qu'ils ont conscience de faire une saloperie.


Ceux-là, un peu honteux, il faut essayer d'aller les chercher, leurs foutre quelques bon coups de pied au cul pour leur apprendre, et tenter de les remettre sur le droit chemin. Les autres sont à
jeter, directement.


Et moi aussi la suite me fait peur.


C'est pourquoi je continuerai à suivre le conseil du papa de François Morel (voir sa chronique de vendredi) : Toujours voter rouge, après ça rosit toujours.


Courage, armons les coups de pied au cul.



La petite souris 28/04/2012 12:14



Jean-Marc Laherrère 28/04/2012 16:15



Ben alors, ça te laisse sans voix ?!



holden 28/04/2012 00:07


a default de rever d'une white riot(the lash), on peut rever d'un printemps des banlieues,

Jean-Marc Laherrère 28/04/2012 11:17



Rêvons.



holden 27/04/2012 18:58


non j'ai du mal avec la classe politique, qui n'en a aucune par ailleurs, mais quelque part c'est dans l'humain,...., de toute maniere
les gens sont abrutis devant la societe Kapitalistte de consumeration, alors pourquoi vouloir les sauver, qu'ils crevent devant leurs ecrans geant leur ipads i phones, seule le salut viendra peut
etre des banlieues, that s all folks

Jean-Marc Laherrère 27/04/2012 20:00



Je n'insiste pas, même si je ne partage guère ton optimisme banlieusard ...



holden unwalkers 27/04/2012 16:52


salaud, je citais thierry di rollo avant toi ^^, joli billet, mais non, toujours pas de votes pour nous, c'est beau une democratie qui s'eteint, remarque, c'est en europe que ce virus est né et
qu'il se reetend.

Jean-Marc Laherrère 27/04/2012 16:59



Disons qu'on est quelques-uns, ceux qui l'ont lu en gros, à beaucoup penser àa di Rollo et Leroy en ce moment ... Mais je veux bien te reconnaître l'antériorité.


C'est beau, tu es un pur, moi tu vois, je suis prêt à voter Hollande sans enthousiasme et sans illusion, pour me payer le petit (gros ?) plaisir de voir les salauds déconfits et, qui sait,
l'immonde rattrapé par quelques juges pugnaces et teigneux.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact