Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 23:20

Une idée de sortie pour les toulousains (terme générique à prendre a sens le plus large du terme, géographiquement parlant).

Ca s’appelle Le pays des traces, et ça se trouve en Ariège, à Saint-Lizier, à côté de Saint Girons, à moins d’une heure et demi de Toulouse.

Pour commencer, les gens qui s’en occupent sont absolument adorables et feront tout pour que la visite soit en vrai plaisir pour les gamins et les parents.

Et puis connaissez-vous beaucoup d’endroits où , en un après-midi, les gamins pourront :

  • Faire les gypaètes barbus et lâcher du haut d’un tyrolienne des os sur des cailloux,
  • Faire des fouilles archéologiques pour retrouver os, dents et outils préhistoriques,
  • Descendre en rappel dans une grotte
  • Faire des moulages de traces
  • Apprendre à reconnaître une trace d’ours, de lion des cavernes, de loup de blaireau

… Le tout accompagné d’explications claires mais jamais simplistes, données par des animateurs passionnés et donc passionnants.

Promis juré, les mômes sont revenus avec une seule idée en tête, revenir le plus vite possible pour faire tout ce qu’on avait dû laisser de côté.

L’âge ? Ce qui est certain c’est que ça marche très bien avec des 6-9 ans. Avant, certaines explications risquent de passer un peu haut, après 11-12 ans, je n’ai pas l’expérience, mais il y a le risque de rentrer dans l’âge « bof ».

Pour les détails pratiques (où ? quand ? etc), suivez le lien donné en début de note.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Pour les minots
commenter cet article

commentaires

cynic63 23/04/2010 00:39


Et pour les enfants de plus de 40 comme moi, ça marche aussi???


Jean-Marc Laherrère 23/04/2010 10:14



La vérité est que je ne me suis pas ennuyé une seconde.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact