Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 23:20

Je ne vais pas vous raconter ma vie, mais sachez que ce week-end je me suis retrouvé bloqué plus de huit heures dans un avion. J’avais donc prévu une lecture distrayante, pas trop compliquée, compatible avec un éclairage moyen, un siège étroit et la fatigue d’un vol de nuit. Ce fut Cadillac Beach de Tim Dorsey. Bonne pioche.

 

DorseySerge Storms, vous le connaissez forcément déjà. Il est floridien jusqu’au bout des ongles. Il adore la Floride, son histoire, ses histoires. C’est ce qui lui donne l’idée de monter, avec son pote Lenny, une agence de voyage un peu spéciale. Ils entendent faire découvrir aux touristes des sites incroyables et oubliés : le lieu de tournage de Flipper le dauphin, la chambre d’hôtel où sont descendus les Beattles … l’ennui c’est que Serge et Lenny aussi sont incroyables.

 

Lenny parce qu’il est tout le temps perdu dans les vapeurs de chanvre, Serge parce qu’il ne prend plus les cachets qui le maintiennent, tant bien que mal, à un rythme compatible avec celui de ses contemporains. Serge a aussi l’originale habitude de descendre de façon très imaginative les malotrus qui lui manquent de respect où ne font pas preuve d’un minimum de savoir vivre … Si vous rajoutez au programme des réjouissances un sac de diamants perdus depuis plus de 35 ans, vous obtenez un cocktail fort explosif.

 

Même si c’est un poil moins délirant que Triggerfish twist on a ici un Tim Dorsey dans la grande tradition : imagination débordante, intrigue qui part dans tous les sens, dialogues hilarants pour une histoire unique.

 

Alors certes Serge est un tout petit peu moins méchant que dans le précédent (moins de massacres hauts en couleur) mais de nouveau, au mauvais goût affiché par les hordes qui envahissent la Floride, Tim Dorsey répond avec une énergie, une gouaille et une liberté explosives. Et le lecteur explose, littéralement, de rire.

 

Tim Dorsey / Cadillac Beach (Cadillac Beach, 2003), Rivages/Noir (2011), traduit de l’américain par Jean Pêcheux.

 

Vous pouvez compléter chez Yan, grand fan de Serge et de Dorsey.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Polars américains
commenter cet article

commentaires

DCD 08/12/2011 13:35


Et accessoirement, dans les derniers, on ne sait par quel miracle, Coleman est à nouveau le partenaire de Serge.....En revanche, plus de Sharon...

Jean-Marc Laherrère 08/12/2011 15:59



J'ai lu je ne sais où (peut-être dans a préface de Christiphe Dupuis) que même en anglais l'ordre de parution est "original" avec Coleman qui meurt, puis revient ...



dcd 08/12/2011 11:39


Il y a aussi Orange Cruish qui a été traduit récemment. "Triggerfish Twist" est vraiment le meilleur de tous, pour l'instant. les deux, parmi les plus recents, que j'ai lu en anglais: "Nuclear
jellyfish" et "Gator a Gogo" m'ont semblé trés bien mais, vu mon modeste niveau d'anglais et le style assez "fleuri" (et très particulier, ce que ne refelete peut etre pas la traduction en
francais) et délirant, c'est peut-etre un effet d'optique.

Jean-Marc Laherrère 08/12/2011 15:58



Quel courage, moi au vu de mon niveau en anglais je ne m'aventurerais pas là-dedans !!


Pour ma part je n'en ai lu que trois, et Triggerfish est mon préféré, j'ai beaucoup aimé celui-ci, et moins accroché à Florida Roadkill.



Olivier 07/12/2011 07:51


Même constat de mon côté quand je l'ai lu...on est loin des meilleurs Dorsey, mais heureusement loin aussi du plus mauvais (Singray Shuffle), et dans la période actuelle, une bonne rigolade fait
toujours du bien

Jean-Marc Laherrère 07/12/2011 09:18



Moins délirant (encore que ...) que le précédent, mais ça fait sacrément du bien.



Yan 07/12/2011 06:53


Content qu'il t'ait plu. C'est en effet un poil moins délirant que Triggerfish Twist (qui reste mon préféré pour l'instant), mais le tour des lieux de tournage, la rencontre avec le
médecin marron chargé de soigner un des VRP et les aventures de Sergio valent vraiment le détour. Vivement le prochain (il y en a encore 7 en attente de traducion, tout de même).

Jean-Marc Laherrère 07/12/2011 09:17



Tout vaut le détour ! Et j'attends le suivant avec gourmandise !!



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact