Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 09:45

Depuis que je l’ai découverte, par hasard, dans Les vacances d’un serial killer, je suis devenu accro à Mémé Cornemuse. C’est donc avec un sourire d’anticipation que j’ai ouvert La vieille qui voulait tuer le bon dieu, le dernier roman de Nadine Monfils.

 

Monfils

Mémé est concierge à Pandore, cette ville imaginaire qui se trouve quelque part du côté de la Belgique. Elle est toujours fan d’Annie Cordy et de Jean-Claude Van Damme (JCVD pour les intimes dont elle estime faire partie). Et elle a un casse en vue qui lui permettra de devenir riche et de convoler, avec JCVD justement. Manque de bol, ce soir-là, Ginette (une des locataires de l’immeuble) s’envoie en l’air hors mariage pour la première fois. Et en rentrant plus tard que d’habitude, elle retrouve son mari (qui est un gros con) égorgé, mains et kiki coupés. Or avec le casse en préparation mémé n’a aucun intérêt à voir la police débarquer, donc il va falloir se débrouiller sans appeler les flics …


Non ce n’est pas sérieux. Non ce n’est même pas recommandable pour les jeunes esprits malléables (quoi que …). Non ce n’est pas politiquement correct. Non on n’y apprend rien sur le trésor des templiers ni sur l’élection du Pape. Non on n’y trouve pas une analyse poussée de l’état du monde en général, de la Belgique en particulier (quoi que …). Non ce n’est pas réaliste. Non Mémé n’est pas gentille. D’ailleurs, ici, personne n’est gentil. Non, non et non.


Par contre, qu’est-ce qu’on rigole ! Et le pire, c’est que ce machin foutraque tient la route !


Ya vraiment pas de justice, dire qu’il y en a des qui s’emmerdent à faire des recherches pendant des années, des qui écrivent des plans sur 300 pages, des qui prennent des airs constipés, inspirés pour expliquer d’un air torturé que l’écriture se fait dans la douleur, mais qu’ils ont un message à faire passer merde kôa …


Je suis presque certain que Nadine Monfils ne fait aucune recherche, n’a aucun plan, et surtout, je suis prêt à parier qu’elle s’amuse comme un folle à écrire ces horreurs. Au moins autant que nous, lecteurs à les lire. Ya pas de justice je vous dis.


Nadine Monfils / La vieille qui voulait tuer le bon dieu, Belfond (2013).

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Polars Bénélux
commenter cet article

commentaires

nadine Monfils 17/10/2015 13:30

Cher Jean Marie, je réponds un peu tard..;Mais oui je m'éclate à écrire mes bouquins. Et non, je n'ai jamais de plan. C'est Stephen King qui dit: si je savais à l'avance ce qui va arriver quand j'écris, je m'emmerderais. Suis pareille. Et mille mercis pour ce super chouette article.

alain30 24/06/2013 11:45


Ca y est, livre reçu et lu.


Au départ un peu dérouté, et puis j'ai vité été pris dans l'ambiance et le final est grandiose, pauvre Alphonse.


J'ai adoré le comparatif des filles du bord de mer d'Adamo et la réalité.


A conseiller sans modération,


 


je vais voir pour les prochains.


 


 

Jean-Marc Laherrère 24/06/2013 23:56



Ou les précédents ...



alain30 26/03/2013 15:09


Bonjour,


alléché par cette chronique je suis allé voir sur Ama  e , par contre la bas les avis sont partagées autant de gens qui ont aimé que de gens qui ont détesté. Je vais me fier à ton avis et je
vais acheter le 1 er les vacances d'un serial killer,


Alain

Jean-Marc Laherrère 26/03/2013 15:38



Disons que les aventures de mémé, c'est déjanté, cru, loufoque et très drôle ...


J'imagine que les lecteurs pépères qui se sont laissés tromper par la figure angélique de Nadine Monfils en couv, ont dû avoir un choc s'ils cherchaient une intrigue léchée, ou un mignon polar
psychologique avec les gentils qui gagnent à la fin ...



Choupynette 25/03/2013 10:37


j'en ai entendu parler il y a quelques jours à une émission littéraire, et tu confirmes: il faut découvrir Mémé!!

Jean-Marc Laherrère 25/03/2013 19:46



Je confirme.



norbert 23/03/2013 11:25


Ah, mémé Cornemuse, c'est un sacré morceau celle-là ! Coome le hasard fait bien les choses, même en retard, j'en suis devenu accro avec La petite fêlée aux allumettes, et juste en lisant par
hasard les 3 ou 4 premiers chapitres, bam, j'étais déjà tombé amoureux de Nadine !!! ;)


Je sais pas où on pourrait trouver quelque chose de semblable, (ou plutôt si : nulle part !), mais l'univers deNadine Monfils est incroyablement fascinant, tout en beauté, noirceur, nuances,
couleurs contrastées, etc, mélangées, ses personnages, on a l'impression qu'ils viennent d'apparaître juste là, à côté de nous, et chacun d'eux, aussi tordu soit-il, est à rester bouche bée
(enfin...), mémé m'a fait exploser de rire la 1ere fois que je l'ai vu en train de mater sur la plage un jeune couple fougueux, puis les interrompre avec son flingue à la main, histoire de 
tâter un peu les roubignolles du gars au passage, juste pour voir si ça valait le coup de l'embarquer, lui, en même temps que sa voiture, etc, etc, je m'arrête là, chaque roman de Monfils est un
vrai bijou ! D'ailleurs, il suffit de la voir et de l'écouter parler de ses livres, de toutes les fascinantes petites choses qu'elle a autour d'elle, ou qu'elle fait en parallèle (elle a une
imagination telle qu'elle peut même faire carrément un film de cinéma avec Michel Blanc ds le rôle du commissaire Léon, par exemple - cf "Madame Edouard", en livre et en film donc), bref, je ne
sais plus quoi dire d'autre, à part que si, quand meme, je suis tout de meme un brin impatient de la voir (peut-être si tout se passe bien) aux Quais du polar le prochain week-end, ne serait-ce
pour lui crier de loin : "Nadine, je t'aaiiiime !!! Reviens vite, au moins avec un bouquin, n'importe lequel !!! Nadiiiiiinnnnnnnnne!!!!!!!!!............................"

Jean-Marc Laherrère 23/03/2013 16:31



Pas mieux !



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact