Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 18:09

François Morel l’a très bien dit, Maester l’a très bien dessiné, France Inter, la Voix de son Maître sera dès la rentrée un grosse radio de merde.

publavoixdesonmaitre

Ce dont ne se rendent pas compte ces sinistres individus, c’est que cela va leur faire perdre des auditeurs, sans leur en gagner un seul. A moins que ce ne soit voulu pour laisser, là aussi, la place au privé.

 

Pour ma part, et bien que cela ne serve à rien, je me suis juste un peu défoulé en envoyant à FI le petit mot suivant :

 

« Messieurs Hees et Val,

Ré écoutez le chronique de François Morel, il a tout dit. Pour le compte de votre petit Maître, vous êtes en train de vous approprier et de détruire une radio qui NOUS appartenait à tous.

J'ai aimé Synergie, j'ai aimé Font et Val, on dit que la vieillesse est un naufrage, je ne voulais pas croire que cela soit aussi vrai.

Messieurs, vous me faites vomir. »

 

Inutile de me l’écrire, je le sais, tout le monde ne vieillit pas comme ces deux sinistres. Heureusement. Heureusement il nous restent quelques exemples de femmes et d’hommes qui restent, jusqu’au bout, incorruptibles et fidèles à leurs idéaux. Je les salue tous bien bas. Et nous nous quitterons sur ces mots du poète …

 

Le cœur bien au chaud
Les yeux dans la bière
Chez la grosse Adrienne de Montalant
Avec l'ami Jojo
Et avec l'ami Pierre
On allait boire nos vingt ans
Jojo se prenait pour Voltaire
Et Pierre pour Casanova
Et moi, moi qui étais le plus fier
Moi, moi, je me prenais pour moi
Et quand vers minuit passaient les notaires
Qui sortaient de l'hôtel des "Trois Faisans"
On leur montrait notre cul et nos bonnes manières
En leur chantant :

Les bourgeois, c'est comme les cochons
Plus ça devient vieux, plus ça devient bête
Les bourgeois, c'est comme les cochons
Plus ça devient vieux, plus ça devient...


Le cœur bien au chaud
Les yeux dans la bière
Chez la grosse Adrienne de Montalant
Avec l'ami Jojo
Et avec l'ami Pierre
On allait brûler nos vingt ans
Voltaire dansait comme un vicaire
Et Casanova n'osait pas
Et moi, moi qui restais le plus fier
Moi j'étais presque aussi saoul que moi
Et quand vers minuit passaient les notaires
Qui sortaient de l'hôtel des "Trois Faisans"
On leur montrait notre cul et nos bonnes manières
En leur chantant :

Les bourgeois, c'est comme les cochons
Plus ça devient vieux, plus ça devient bête
Les bourgeois, c'est comme les cochons
Plus ça devient vieux, plus ça devient...

Le cœur au repos
Les yeux bien sur Terre
Au bar de l'hôtel des "Trois Faisans"
Avec maître Jojo
Et avec maître Pierre
Entre notaires on passe le temps
Jojo parle de Voltaire
Et Pierre de Casanova
Et moi, moi qui suis resté l'plus fier
Moi, moi je parle encore de moi
Et c'est en sortant vers minuit, Monsieur le Commissaire
Que tous les soirs, de chez la Montalant
De jeunes peigne-culs nous montrent leur derrière
En nous chantant :

Les bourgeois, c'est comme les cochons
Plus ça devient vieux, plus ça devient bête
Les bourgeois, c'est comme les cochons
Plus ça devient vieux, plus ça devient...

 

Jacques Brel / Les bourgeois.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Sughrue 28/06/2010 23:46



Et dire que Hees était un pote de Crumley...



Jean-Marc Laherrère 29/06/2010 09:56



Et oui, il vieillit bien mal Hees.



Miss Alfie 27/06/2010 16:31



Mermet n'a pas encore disparu, mais il est quand même passé de la tranche 17h-18h à la tranche 15h-16h... Et perso, s'il y a quelques années je me souviens avoir pu l'écouter en rentrant de
formation, je suis désormais au bureau à 15h et son audience a forcément du en pâtir...


Dommage pour Guillon et Porte, même si certains propos ont peut être été maladroits, la peine est-elle à la hauteur de l'infraction ?... Quand on voit ce qui se trame dans le monde politique, ça
a de quoi dégoûter...



Jean-Marc Laherrère 27/06/2010 23:15



Idem pour moi pour Mermet.


Porte est victime de son soutien à Siné, Guillon ? Je ne sais pas.


Triste époque, tristes sires.



christophe 27/06/2010 10:53



Tenez, je me fais l'écho de :


du groupe “faisons grève de France Inter le 1er
juillet” (voir facebook)
_________________________________________________________________
à Val et Hees, fiers comme deux coqs dans leurs nouveaux costumes de premiers de la classe, obtenus non pas pas leurs bons résultats mais pour avoir copiné avec la femme du directeur, lancent une
grande opération Radio Propre. Finies l’impertinence, la liberté de ton, la curiosité intellectuelle qui ont fait la grandeur de France Inter. Voici revenu le temps de la conformité, de
l’indifférence et de l’information à la botte de la talonnette (et vice versa). Place à l’humour franchouillard et sarkozyste des Grosses Têtes et de Bigard, aux émissions bêtifiantes des Fogiel
et autres Zeymour.
Nous auditeurs, n’avons qu’un moyen de nous exprimer: la grève.
Jeudi 1er juillet, nous n’allumerons pas la radio. Et nous le ferons savoir à France Inter, soit:
par écrit: Radio France, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris cedex 16 -dire qu’on la connaissait par coeur, cette adresse)
sur le site internet de la station : http://sites.radiofrance.fr/franceinter/radio/ecr/en téléphonant aux relations auditeurs (3230) ou directement au 01 56 40 36 20
Complétez par un petit email à Philippe Val : philippe.val@radiofrance.com (mais utilisez quand même l’un des media
ci-dessus car nous le soupçonnons de filtrer ses messages – ce qui serait, à vrai dire, prudent de sa part)
Diffusez ce message autant que possible, et sauvons la dernière radio généraliste qui a quelque chose à dire.



Jean-Marc Laherrère 27/06/2010 11:10



Merci pour l'info, je ferai suivre le plus largement possible.



keisha 26/06/2010 17:42



Tiens oui, c'est vrai, Daniel Mermet devrait se méfier...


Arrêt sur images, encore un truc bien disparu...



Jean-Marc Laherrère 26/06/2010 18:16



D'un autre côté, ça fait un moment qu'il se méfie Mermet ...



Alain TERRIER 26/06/2010 14:43



Entièrement d'accord avec vous!!! j'étais un auditeur assidu de cette station depuis très longtemps. Comme vous le dites si bien elle faisait partie de la famille !!! diversifiée et impertinente
elle nous offrait un autre regard sur la société à l'abri des influences néfastes du politique. Malheureusement c'est fini et c'est d'autant plus tragique qu'elle est poignardée par des hommes
qui, je le pensais, ont autrefois, partagé ces memes valeurs. Je crois qu'il va falloir revenir aux radios libres!!!



Jean-Marc Laherrère 26/06/2010 16:25



Comme disait je ne sais plus qui : Mon Dieu, gardez moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge ...


C'est vrai qu'avec des "amis" comme ça, on n'a vraiment pas besoin d'ennemis.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact