Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 17:21

Après le roman d’Elsa Marpeau, en voici un autre que je n’aurais même pas dû ouvrir. Et pourtant … Heureusement, parfois, les copains savent insister. Jugez-en par vous même : Un pavé de plus de 600 pages qui dans le résumé vous parle d’Opus Dei, du Vatican et de l’Egypte des pharaons. On a toutes les chances de retomber sur une mouture de plus de l’indigeste machin de Vinci. Ben non, même si tout ne me plait pas dans L’hypothèse de Copenhague de l’italien Oscar Caplan, je me suis bien amusé dans l’ensemble.

Caplan

Vanko Saint-Pierre, cardinal et érudit se fait renverser par un chauffard dans les rues de la résidence du Pape juste après lui avoir demandé une audience. Il laisse à son frère Théo, des notes qui semblent insinuer que des preuves existent que l’Exode de Moïse ne fut pas du tout celle racontée par la Bible. Personne n’est plus à même de poursuivre ses recherches : Théo est un athée féroce, archéologue, responsable du département d’Antiquité égyptienne au Louvre. C’est le couteau entre les dents et la rage au ventre qu’il se lance dans une quête qui va le mener de Sienne au désert du Sinaï. Mais face à lui, il n’a pas que quelques théologiens de bibliothèque … Juifs, chrétiens et musulmans, personne n’a vraiment intérêt à remettre en cause des religions qui permettent d’asseoir le pouvoir de quelques-uns sur l’immense majorité. Et outre le pouvoir, il y a beaucoup, beaucoup d’argent en jeu …


Opus Dei, FMI, complot mondial, triple alliance, Egypte ancienne et … Physique quantique. C’est tout cela qui est au menu de cette Hypothèse. Hypothèse qui pourrait se révéler un plat un poil roboratif. Et qui l’est un peu par moment (en particulier dans la partie physique quantique alliée à un poil de mysticisme à poil long). Mais tout au long des presque 700 pages, ce qui emporte l’adhésion, c’est l’impression que l’auteur c’est bien amusé.


Amusé à nous pondre des personnages hors du commun, mon préféré étant quand même un sacré hijo de puta de Guzman, chef de l’Opus Dei, espagnol amateur de Duende et de flamenco, de cigares et de chiquitas, cynique, magouilleur … Un vrai méchant de BD. Ce qui emporte l’adhésion c’est un manque total d’inhibition dans l’intrigue qui fait penser à un Indiana Jones sans fouet mais non sans ressource.


Ce sont aussi quelques réflexions pas bêtes du tout sur les trois religions monothéistes qui, il faut bien le reconnaître, nous pourrissent bien la vie depuis plus de 2000 ans maintenant … Et c’est le Guzman de L’opus Dei qui en parle le mieux :


« - Je ne sais pas encore qui est derrière tout cela, mais je suis certain d’une chose : il s’agit de quelqu’un qui a tout intérêt à ce que nous (je parle de l’Eglise chrétienne, mais cela vaut également pour Jérusalem et Riyad) continuions à faire ce que nous avons toujours fait.

- C’est à dire ?

- Retarder le progrès de l’humanité, dans quelque domaine que ce soit, et par tous les moyens possibles ».


Le bouffe curé primaire que je suis a souvent jubilé tout au long de ce roman. Ceci allié à un vrai sens du rythme et de la construction qui offre quelques scènes et découpages extrêmement cinématographiques, avec une accélération de l’action qui pousse à lire de façon frénétique en tentant d’accélérer le mouvement oculaire, fait que je me suis bien amusé, tout en ayant l’impression d’avoir appris deux ou trois petites choses.


Bref, je ne regrette absolument pas les heures passées en compagnie de Théo Saint Pierre et cet enfoiré flamboyant de Guzman.


Oscar Caplan / L’hypothèse de Copenhague (L’ipotesi di Copenhagen, 2009), Rivages/Thriller (2013), traduit de l’italien par Gérard Lecas.


PS. Ne cherchez pas, on ne va jamais à Copenhague, mais l’explication du titre tombe quand même, à la fin.

 

PPS. Assez rigolo à lire en cette période d'élection de pape ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans Polars italiens
commenter cet article

commentaires

norbert 10/03/2013 08:02


Et je n'ai même pas lu ta chronique ! D'ailleurs, 1 des 4, faudra que je te touche un mot de ttes les bonnes choses qui m'arrivent. En attendant : je m'arrête 2 secondes sur ton blog. Ca fait du
bien de prendre une pause de teps en tps. rires. ;)

Jean-Marc Laherrère 10/03/2013 11:13



Tu peux aussi m'écrire directement en utilisant le contact (ensuite tu auras mon adresse que je ne veux pas trop publier directement).



norbert 10/03/2013 08:00


Décidément, je n'ai pas encore lu cette chronique mais ça tombe vraiment trop bien : je viens pile de le commander.

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact