Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 22:24

Vous vous souvenez certainement qu’il y a quelques années un ministre de l’intérieur, aujourd’hui président voulait nettoyer la banlieue au karcher ? Le même ministre voulait des résultat, des statistiques prouvant, chiffres à l’appui, que l’insécurité reculait. Avec Bien connu des services de police Dominique Manotti nous met au cœur de la banlieue, là où ces rodomontades sont mises en application et changent la vie de tous, flics et fliqués.

 

2005, Panteuil, proche banlieue parisienne. Ses barres, ses squats, son commissariat, ses flics. Entre les flics Manottidépassés par les événements et les jeunes des cités, au mieux une incompréhension, certainement de la peur, au pire de la haine. Trois sentiments que certains subissent, mais que d’autres, comme la Commissaire Le Muir très proche du ministre de l’intérieur, entendent bien exploiter. Pour nettoyer la banlieue au karcher, pour appliquer une politique sécuritaire qui a les faveurs du pouvoir. Si on greffe là-dessus l’inexpérience de jeunes flics, ripoux et autres magouilles immobilières, on comprend que la situation soit explosive.

 

Du grand Manotti. Un scénario implacable, qui amène les personnages et le lecteur dans le mur. Des personnages saisis avec une grande justesse et sans manichéisme. Et cette écriture, reconnaissable entre mille, tout aussi implacable que le propos, sèche, sans un mot de trop. Une écriture et une peinture de quartier qui font de Dominique Manotti un des rares auteurs français à pouvoir être comparée au grand Pelecanos dans cet exercice difficile qu’est, au niveau d’un quartier entier, la chronique d’un naufrage annoncée, au raz du bitume, au plus près des personnages.

 

Une fois de plus, comme dans Lorraine Connection, sa narration impeccable du point de vue romanesque, sert également à mettre en lumière le lien entre des décisions politiques prises dans de discrets et cossus salons parisiens et leur impact sur la vie quotidienne de ceux qui les appliquent ou les subissent. Stress et dégoût pour les uns, brimades, coups, blessures, allant jusqu’à la mort pour les autres. Dégâts assurés de tous le côtés, ou presque, parce qu’il y en a toujours qui profitent du malheur et du chaos.

 

Un point supplémentaire mérite d’être souligné. Sur son blog Dominique Manotti affirme (avec humour) dans un billet que le féminisme, ce n’est pas se contenter qu’une femme brillante ait sa place à côté des hommes qui ont réussi, c’est d’exiger que même une femme médiocre puisse entrer dans le gouvernement (car, c’est de notoriété publique, il y a longtemps qu’on y trouve des hommes médiocres). Dans ce roman, elle est férocement féministe : Je n’avais jamais, jusqu’à présent, vu de flic, homme ou femme, aussi détestable que Le Muir : raciste, carriériste, sans scrupule, manipulatrice, elle utilise tous les instruments que lui offre son poste pour promulguer ses idées nauséabondes et grimper un à un les échelons du pouvoir. Une pourriture effrayante. Tout comme un homme.

 

Pour compléter, vous pouvez aller lire l’interview publié sur Bibiosurf, ou aller voir ce qu’en dit l’ami Jeanjean qui ne va pas tarder à la recevoir dans son antre.

 

Dominique Manotti / Bien connu des services de police, Série Noire (2010).

Partager cet article

Repost0

commentaires

jeanjean 12/02/2010 19:57


ben ça alors !
"pornographie", "racisme", "jeux et paris en ligne"... J'ai dû écrire un mot-clé "sensible" quelque part dans un billet, genre "UMP".

Et dire que le séditieux Actu-du-noir n'est même pas filtré lui...


Jean-Marc Laherrère 13/02/2010 01:00


Yark, yark, yark !!


Karim 12/02/2010 15:15


Vous me donnez envie de le lire d'autant que j'avais beaucoup aimé Lorraine Connection et qu'elle travaille sur un roman à "quatre mains" avec DOA.

Une remarque amusante sur votre ami Jeanjean: son blog fait l'objet d'un filtrage strict à l'université où j'étudie, on obtient le texte suivant:

ATTENTION


Vous vous trouvez sur la page résultant d’un filtrage


Un certain nombre de sites sont interdits, parmi ceux-ci les sites traitant de :


Pornographie


Racisme


Jeux et paris en ligne


...


Merci de respecter les règlements d’utilisation des réseaux affichés dans chaque salle.

Le système de filtrage enregistrant les pages visitées, d'autres sites pourront être bloqués ultérieurement.

Je lirais donc sa chronique depuis mon domicile.


Jean-Marc Laherrère 12/02/2010 17:51


M'étonne pas, il m'a toujours pary louche ce Jeanjean. Il serait gauchiste que ça m'étonnerait qu'à moitié ...


rumpus 09/02/2010 20:52


Ah, enfin un nouveau Manotti !
D'après la couv' c'est "Bien connu des services de polices" et non "Inconnu ...".
Pourtant c'était difficile de se tromper. De nos jours, les inconnus des services de police se font rares...
;D


Jean-Marc Laherrère 09/02/2010 21:43


Je suis une bille, je suis une très grande bille !
Merci, c'est évident, et corrigé !
Un coup de fatigue, heureusement les vacances approchent.


Aurore 09/02/2010 19:53


Ah chouette, il me tentait en arrivant, je vais le faire celui-là!! ,)


Jean-Marc Laherrère 09/02/2010 21:43


C'est un excellent choix.


alain 09/02/2010 18:59


Pas encore lu celui-là. Mon préféré reste 'si sombre sentier"


Jean-Marc Laherrère 09/02/2010 21:44


Sombre sentier est aussi sans doute mon préféré. C'est aussi celui avec lequel j'ai découvert Dominique Manotti.


Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact