Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 19:19

Je suis gentil avec vous, je vais vous faire une autre proposition de cadeau de Noël. Un album absolument magnifique, à la hauteur du roman monumental qui l’a inspiré. Les plus perspicaces d’entre vous auront deviné qu’il s’agit de la BD dessinée par Miles Hyman, sur un scénario de Matz et David Fincher, d’après le chef d’œuvre de James Ellroy : Le dahlia noir.

 

Dahlia 01

Est-il besoins de rappeler l’histoire ? Fin des années 40, deux flics du LAPD : Fire and Ice. Deux anciens boxeurs, Lee Blanchard, le feu et Bucky Bleichert, la glace sont coéquipiers. Pour le meilleur et pour le pire. Leur vie change quand les flics trouvent le cadavre d’une inconnue. Elle a été torturée, éviscérée et balancée dans un terrain vague. Elle s’appelait Betty Short, la presse la surnomme rapidement le Dahlia Noir. Elle va devenir l’obsession des deux partenaires.


Un des grands romans de James Ellroy (et il y en a eu quelques uns !). Avec une police violente et corrompue, des femmes fatales, avec le mensonge, l’obsession morbide, une ville de Los Angeles et en particulier un monde d’Hollywood complètement pourri … Et des personnages en quête de rédemption, des dialogues au couteau. Un pavé absolument inadaptable en BD.


Erreur. Ils ont réussi. Parce que Matz a pris le parti de garder un maximum de dialogues, qu’il a retraduit directement de la VO et qui sonnent comme dans le roman. Parce qu’avec David Fincher ils ont réussi à épurer pour tenir dans le format BD (plus de 160 pages quand même), tout en gardant l’esprit, le rythme et la musique du grand James. Parce que Miles Hyman est un magicien et que chaque case est une pure merveille.


Matz et Miles Hyman avait déjà réussi une superbe adaptation d’un autre chef d’œuvre, Nuit de fureur de Jim Thompson. Ils rééditent ici avec cet album que vous devez absolument offrir ou vous faire offrir, ou les deux.


James Ellroy, Matz, David Fincher et Miles Hyman / Le Dahlia Noir Casterman/Rivages (2013).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc Laherrère - dans BD
commenter cet article

commentaires

Norbert 29/12/2013 04:28


L'adaptation de Cook semble bénéficier d'un dessin magnifique avec de belles couleurs mais qui évoque plus les peintures de de Metter (même s'il s'agit peut-être de colorisation, je ne sais pas)
que les dessins précis de Hyman, pour ce que j'en ai vu en tout cas. Je te conseille d'aller voir les 3 planches dispos sur le site de Casterman ici (et ici).


Je n'avais jamais été trop BD jusqu'ici (à part gamin), mais je vais surveiller les parutions de plus près de cette collection en tout cas. En espérant peut-être un jour une adaptation de Ted
Lewis ?... (Même si celle de "Sévices" me paraît impossible à cause de l'alternance du récit entre le présent, et le passé... de plus en plus proche !

Jean-Marc Laherrère 29/12/2013 11:25



Je vais aller voir les planches. Il y a, comme partout, de très belles choses en BD. essaie Blast de Larcenet (qui doit se trouver en biblio).



Norbert 28/12/2013 17:28


En regardant un documentaire sur Dennis Lehane sur l'excellent site dont tu as récemment fourni le lien "Polars mundi" ou quelque chose comme ça, François Guérif parle bien sûr de Shutter island
et dit qu'il est amusant de voir les différentes interprétations de la fin, entre celle de Scorcese dans le film, et celle de Matz/de Metter dans la BD...


Mais là aussi, le travail de C. de Metter (en peinture, je crois) est splendide, tout en clairs-obscurs. Il a également signé l'adaptation de Scarface, je n'ai pu voir que les 3 premières
planches sur le site de Casterman, mais là encore c'est magnifique... Par contre, je préfère lire (et essayer de le trouver) le roman d'Armitage Trail avant. Pareil pour "Cauchemar dans la rue"
paru également cette année. D'ailleurs, as-tu lu ce roman de Robin Cook ?


Sinon, il y a aussi l'adaptation de "Adios Muchachos" qui est tentante rien que par le côté très sexy de l'héroïne, au visage magnifique dans la BD... Mais je n'ai pas encore lu le roman, il
m'attend dans ma PAL. Bref, une très belle collection.


Mais là, le Dahlia noir, "mamma mia", je dirais si j'étais italien !!

Jean-Marc Laherrère 29/12/2013 01:46



J'ai beaucoup aimé le Scarface. Et pas voulu acheter le Adios Muchachos, j'ai trop aimé le roman (très chaud), je me demande comment on pet illustrer sans tomber dans l'érotico soft.


Pas vu non plus l'adaptation de Cook, mais c'est vrai que je ne suis pas vraiment les sorties BD. Il va falloir que je sois plus vigilant.



Norbert 28/12/2013 10:06


Je me suis offert cette adaptation et je ne suis pas peu fier de mon acquisition : cette BD est absolument magnifique, les planches sont superbes, et même si je n'ai fait que la feuilleter pour
le moment, l'atmosphère du roman arrive malgré tout à se dégager (les combats de boxe du début, etc). Le dessin est minutieux, précis, bref c'est très très beau et je suis sûr qu'à la lecture, ça
va fonctionner à 100% !


Du coup, j commence à lorgner sur l'adaptation de Nuit de fureur de Thompson, ainsi que celle de Shutter Island par Christian de Metter...

Jean-Marc Laherrère 28/12/2013 11:48



Nuit de fureur est magnifique. Shutter Island aussi, mais c'est plus génant de connaître la fin ...



Miles Sancot-Mentaire 20/12/2013 05:53


Quel bon conseil ! Que j'ai anticipé pour ma part, avec plaisir. Où est le bien, où est le mal ? A quoi l'amitié peut-elle résister ? Laquelle aimer ? etc ... Ellroy soulève beucoup de questions
qui mettent à mal tous les clichés. Je partage votre admiration pour Miles Hyman qui offre une reconstitution-équivalence remarquable à l'atmosphère de LA et de James Ellroy. Bonne idée, donc, à
la prochaine !

Jean-Marc Laherrère 20/12/2013 08:30



Merci.



Norbert 19/12/2013 19:43


Salut JM,


J'ai pensé la même chose quand j'ai vu pour a première fois que Le dahlia noir avait été adapté en BD. Puis, en me renseignant sur le net, je suis tombé sur quelques magnifiques planches qui
m'ont tout de suite replongé dans l'ambiance du roman. Je compte me la faire offrir pour Noël, justement.


Toi qui semble avoir opté pour la "version de luxe", est-ce que les croquis en bonus valent vraiment le coup d'y mettre le prix, par rapport à la "version standard" ?

Jean-Marc Laherrère 19/12/2013 19:49



Si tu te le fais offrir oui !


Les planches en plus sont très belles, à toi de feuilleter et de voir si ça vaut les 10 euros supplémentaires.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Laherrère
  • : Il sera essentiellement question de polars, mais pas seulement. Cinéma, BD, musique et coups de gueule pourront s'inviter. Jean-Marc Laherrère
  • Contact